Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Antoni Taulé. La lumière comme dessein > Antoni Taulé. La lumière comme dessein

Antoni Taulé. La lumière comme dessein

vendredi 24 mai 2013

Du 14 mai au 5 juin 2013
Galerie Forêt verte
19, rue Guénégaud 75006
Tél. 01 43 25 67 74
Du mardi au samedi, de 14h30 à 19h
www.galerieforetverte.com

 

- Antoni Taulé expose aussi une sélection de photographies, du 15 mai au 30 juin, au premier étage de l’Alcazar, 62 rue Mazarine – 75006. Et des peintures à la Besharat Gallery, à Barbizon, jusqu’au 30 juin 2013.

Dans les tableaux d’Antoni Taulé, il se dégage une atmosphère irréelle, à la fois romanesque et onirique. On entre dans ses grands formats attiré par la lumière. Une lumière venue d’une fenêtre le plus souvent et qui aspire le regard comme le seul point de fuite possible dans un espace plongé dans l’obscurité. Où sommes-nous ? se demande-t-on, intrigué par ces lieux mystérieux et immensément déserts, dans lesquels on peut imaginer mille passés. Architecte de formation, Antoni Taulé n’a jamais cessé de construire dans ses tableaux, de même qu’il compose ses scènes comme des décors de théâtre. Mais chez lui, la scène est toujours étrangement vide, seule une table trône, meuble symbolique, omniprésent. Et quand le peintre introduit un personnage, c’est en situation de solitude, d’attente, d’interrogation. Toute l’œuvre de Taulé, guidée par la lumière comme dessein, est fortement introspective, tout en étant chargée de constantes et implicites références à l’histoire de l’art (maniérisme du Greco, surréalisme de Magritte, cubisme de Picasso, hyperréalisme, etc.). Né à Barcelone en 1945, Antoni Taulé qui vit entre Paris et Formentera, présente jusqu’au 5 juin 2013 une sélection de peintures des années 1970 à aujourd’hui, à la galerie Forêt verte de Francine Grünwald.

Catherine Rigollet

Visuel : Antoni Taulé, Cour de la main de porcelaine, 1977, 200 x 200 cm, huile sur toile. Courtesy galerie Forêt verte