Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Cinquante ans de Centres d’Art d’Ancy-le-Franc à Tanlay > Cinquante ans de Centres d’Art d’Ancy-le-Franc à Tanlay

Cinquante ans de Centres d’Art d’Ancy-le-Franc à Tanlay

lundi 11 juillet 2016, par cath

Du 25 juin au 16 octobre 2016
Communs du château de Tanlay (89)
Tous les jours, sauf le mardi
De 11h à 18h
Tarif plein : 4€
Tél. 03 86 75 76 33

En deux volets, l’un consacré à un groupe d’artistes contemporains du Bénin, le second au 50e anniversaire des Chemins de la création, Louis Deledicq convie à un télescopage dans le temps et dans l’espace dans les communs du château de Tanlay, dans l’Yonne.

Les premières salles de l’exposition 2016 mettent à l’honneur 21 plasticiens béninois de réputation internationale. Tous ont en commun un ancrage affirmé dans le réel à travers des représentations qui les relient aux formes de la tradition. Tout en ayant recours aux médiums classiques ils utilisent aussi des matériaux prosaïques qui les environnent. Souvent spectaculaires et hautes en couleur, les images produites sautent violemment aux regards. Avec leur charge ironique et accusatrice, elles rendent compte d’une réalité africaine à la fois tragique et pleine de vitalité. Tel l’assemblage de Dominique Zinkpè qui accueille le visiteur avec cette pirogue remplie à craquer de poupées ibédji sur une mer de tongs (1965), ou encore la série de mannequins costumés de Prince Toffa (de 2015) en habits de gala plus rutilants et clinquants les uns que les autres, confectionnés à partir de cannettes et autres objets de récupération. L’acrylique, l’huile ou le pastel demeurent des médiums de prédilection avec leur propre puissance évocatrice, ainsi Les Marcheurs de Didier Viodé sur des grandes toiles ( 200 x 165 cm) datant de 2007, les étranges Autoportraits de Tchif ou encore les céramiques énigmatiques de King Houndekpinkou, formé auprès d’un maître japonais, créées à partir de la terre africaine.

Le second volet de l’exposition qui se tient dans une autre aile des communs, est une commémoration du 50e anniversaire des Chemins de la création devenus Le Centre d’art contemporain de Tanlay en 1984.

Sous l’impulsion d’un homme, Louis Deledicq, aux abords blagueurs et souriants mais cachant un goût obsessionnel pour l’art couplé à un sens obstiné du partage, l’art contemporain s’est invité dans la campagne bourguignonne, non loin d’Auxerre, au mitan des années 60. À cette époque, les communs (à l’abandon) du château d’Ancy-le-Franc se retrouvent peu à peu envahis de peintures, de dessins et de sculptures d’artistes qui marqueront leur siècle. Et à partir de 1984, l’aventure se poursuivra, bon an mal an, dans les communs du château de Tanlay.
Accrochées en rangs serrés sur plusieurs niveaux, les œuvres d’une soixantaine d’artistes sont rassemblées dans deux salles, ponctuées de photographies de personnalités historiques qui ont jalonné l’histoire du centre d’art. Le plus émouvant n’est pas tant de voir défiler les signatures qui ont fait l’art du XXe siècle (de Picasso à Michaux, en passant par Chaissac, Fautrier ou Giacometti ) que de revoir des œuvres qui ont figuré dans les expositions des Chemins de la création, comme cette empreinte de la main d’André Breton, présente dans l’accrochage de légende des "Dessins d’écrivains" de 1979. Sur quatre grands panneaux, à l’extérieur de l’exposition, s’alignent quelques-unes des affiches originales rappelant les thématiques proposées au cours de ces cinquante années.

Il convient aussi de s’arrêter devant des œuvres inhabituelles ou étonnantes comme ce grand tableau d’Antonio Seguí de 1963, ces deux encres magistrales de Tal Coat, ou encore la peinture futuriste de Marcel Lempereur-Haut…Mais comme il est impossible de citer tous les artistes présents, disons que chacun est représenté par une peinture ou le plus souvent par une œuvre sur papier (de moyen et de petit format), et que le plus simple est de laisser son regard déambuler le long des murs pour découvrir les pépites que le maître des lieux a rassemblées pour notre délectation.

Marie-Ange Dutartre

Visuels page expo : Prince Toffa, Performance costumée, 2015. ©Louis Delbaere. Hommage au Bénin, Tanlay, 2016.
Tanlay, Vue de l’expo du 50e anniversaire, 2016. Photo M-A-D.
Tanlay, Entrée expo du 50e anniversaire, 2016. Photo M-A-D.
Barthélémy Toguo, Devil Heads IV, 2011, Encre de Chine sur papier, 38 x 28 cm (expo du 50e anniversaire). Collection Galerie Lelong & Bandjoun Station. ©Courtesy Galerie Lelong & Bandjoun Station, Paris. Photo Fabrice Gibert.