Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > De Raphaël à Schiele. Chefs-d’oeuvre du musée de Budapest > De Raphaël à Schiele. Chefs-d’œuvre du musée des beaux-arts de Budapest

De Raphaël à Schiele. Chefs-d’œuvre du musée des beaux-arts de Budapest

mardi 22 septembre 2015, par cath

Da Raffaello a Schiele. Capolavori dal Museo di Belle Arti di Budapest
Du 17 septembre 2015 au 7 février 2016
Palazzo Reale
Piazza del Duomo 12 Milan
Tél. + 39 02 54911
Ouvert le lundi, de 14h30 à 19h30
Du mardi au dimanche de 9h30 à 19h30
Nocturne les jeudi et samedi jusqu’à 22h30
www.daraffaelloaschiele.it/la-mostra/

Survol chronologique de l’histoire de la peinture grâce à des toiles somptueuses des plus grands artistes européens. Quelque 76 chefs d’œuvre (y compris 8 dessins en alternance) allant de la Haute Renaissance du Cinquecento à l’avant-garde du XXe siècle ont été prêtés au Palazzo Reale de Milan par le Musée des Beaux-Arts de Budapest. Ce musée, ouvert au public en 1906, contenait déjà des œuvres léguées par le clergé et la noblesse aux XVIIIe et XIXe siècles, ou achetées, telles les 600 toiles provenant de la collection Esterhazy. Le fonds du musée n’a cessé depuis de s’enrichir.

À chaque pièce de l’exposition, son époque et ses œuvres-phare. La Renaissance italienne (Madonne Esterhazy c. 1508, Raphaël) ; la peinture vénitienne du XVIe siècle (Le souper à Emmaüs, 1542, Tintoret) ; les écoles européennes des XVIe et XVIIe siècles (Portrait d’un jeune homme, c. 1500-10, Dürer) ; les védutistes vénitiens, Canaletto et Bellotto. Les peintres hongrois (Rippl-Ronai et Vaszary) sont à l’honneur dans la pièce réservée au Symbolisme et l’itinéraire se conclut avec les Impressionnistes et l’avant-garde au début du XXe siècle. C’est là que l’on retrouve le portrait de Jeanne Duval, maîtresse de Baudelaire, par Manet, avec sa jambe démesurée…
C’est un bonheur de retrouver ces portraits, scènes religieuses ou paysages connus mais que l’on a peut-être pas eu la chance de voir in situ à Budapest.

Elisabeth Hopkins

- En mars 2016, le musée du Luxembourg à Paris présente "Dürer, Raphaël, Greco, Kokoschka… Chefs-d’œuvre des musées de Budapest". Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, le musée des Beaux-Arts de Budapest et la Galerie nationale hongroise.

Visuel : Albrecht Dürer, Portrait d’un Jeune homme, c. 1500-10 - tavola di abete, 42,8 x 34.5 cm. Musée des Beaux-Arts, Budapest