Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > EVA & ADELE : Jumelles hermaphrodites de l’art > EVA & ADELE. Les Jumelles hermaphrodites dans l’art

EVA & ADELE. Les Jumelles hermaphrodites dans l’art

vendredi 30 septembre 2016

Eva & Adèle. You are my biggest inspiration (Vous êtes ma plus grande source d’inspiration)
Du 30 septembre 2016 au 26 février 2017
MAM-Paris
11, avenue du Président Wilson - 75116
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
Entrée libre
Tél. 01 53 67 40 00
www.mam.paris.fr

Elles ne passent pas inaperçues ! Elles font même tout pour être vues. Les berlinoises EVA & ADELE sont de tous les vernissages, de toutes les grandes foires d’art contemporain (Fiac, Biennale de Venise, Documenta, etc). Toujours ensemble, toujours habillées à l’identique (avec une addiction pour le rose et le kitsch), maquillées de paillettes et le crâne rasé comme des hommes, elles cherchent déjà à démontrer que le sexe n´est pas une question simple. Depuis près de 25 ans, ce couple atypique (l’une est femme, l’autre est trans), vit une performance sans fin qui fusionne l’art et la vie. Une œuvre d’art vivante en quelque sorte, qui fait que « Tout lieu où nous sommes est musée », disent-elles.

Autoproclamées The Hermaphrodit Twins in Art (Les Jumelles hermaphrodites dans l’art) ces deux artistes allemandes, à la marque déposée, considèrent que tout ce qu’elles font est une œuvre d’art. Refusant toute référence à leur passé avant leur rencontre en 1989, EVA & ADELE ont adopté le mot « Futuring » comme logo, symbole de nouveaux modes de vie et de genre qu’elles souhaitent initier.

Mais si leur vie est "l’œuvre", que voit-on donc dans l’exposition que leur consacre le musée d’art moderne de la Ville de Paris : elles. En chair et en os, si on a la chance d’être du vernissage (en guise de performance, ce jour là, elles se contentent essentiellement de se faire prendre en photo). Puis encore elles dans les deux salles : en images imprimées sur un rideau, en 1 500 autoportraits du type selfies (Polaroids Diary (1991/2005), sur des couvertures de magazine tirées en grand format. Mais aussi en vidéos : se promenant avec deux grandes ailes en plastique dans le dos, buvant à un torrent, se mariant, et même se déshabillant. L’exposition expose aussi le camping-car (rose) avec lequel elles sillonnent les routes et leur vélo emblématique avec deux gros cœurs en guise de roues (Biographische Skulptur n°7 (1993/2006).

En cheminant dans cette exposition conçue à partir du don de cinq œuvres qu’EVA & ADELE ont fait au musée en 2013 (le Musée d’Art moderne devenant ainsi la première collection française à posséder un ensemble représentatif d’œuvres du duo), on perçoit avec plaisir un souffle de liberté, d’humour et de transgression. Mais on s’interroge aussi sur l’avenir des twins. Jusqu’à quand leur performance fusionnant l’art et la vie (qui leur demande déjà trois bonnes heures de maquillage quotidien) résistera-t-elle aux années qui passent, même si elles n’ont pas plus d’âge que de sexe, puisqu’elles sont « tout droit venues du futur ».

Catherine Rigollet

Visuels : EVA & ADELE, lors du vernissage de l’exposition "You are my biggest inspiration". 29 septembre 2016.
Biographische Skulptur n°7 (Bicyclette rose), 1993/2006. Collection du MAM-Paris Photo ©L’Agora des Arts