L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Des lieux de patrimoine et des maisons d’artistes à visiter. L’occasion de balades "découvertes culturelles et artistiques"
spacer

Patrimoine

Jardin et maison de Claude Monet à Giverny

Maison de Monet à Giverny
Monet photographié par Sacha Guitry
Cuisine de la Maison de Monet
Petit Salon bleu à Giverny
Salle à manger à Giverny
Jardin de Monet ©L'Agora des Arts
Jardin de Monet ©L'Agora des Arts
Jardin de Monet ©L'Agora des Arts
Jardin de Monet ©L'Agora des Arts
Jardin de Monet ©L'Agora des Arts
Jardin d'eau de Monet ©L'Agora des Arts

Quand il s’installe à Giverny, dans l’Eure, le 29 avril 1883, Claude Monet (1840-1926) se prend de passion pour le jardinage. S’entourant des conseils de Georges Truffaut, échangeant ses expériences avec Caillebotte et Mirbeau, il crée devant sa maison un jardin de plates-bandes avec une profusion de fleurs (le Clos Normand), puis un autre, en contrebas, entourant des bassins alimentés par un bras de l’Epte (le jardin d’eau). Ce jardin de Giverny sera « l’autre œuvre de lumière » de Monet et une source inépuisable de paysages et de motifs. D’ailleurs, à partir de 1912, Monet ne voyage plus et ne peint plus que son jardin, avec de plus en plus de liberté, de lyrisme puissant, de densité chromatique, d’audace même des couleurs (comme l’orange peu utilisé alors par les peintres). C’est aussi durant cette période (de 1916 à 1926) qu’il se consacre aux grandes décorations des Nymphéas pour l’Orangerie des Tuileries à Paris. Peu à peu, ses compositions deviennent moins lisibles, la touche s’allonge, devient plus gestuelle et plus abstraite. Tout en peignant une nature foisonnante et après avoir été l’initiateur de l’impressionnisme, Monet a trouvé un nouveau langage pictural. Si son installation à Giverny a attiré rapidement une colonie d’artistes, dont une majorité d’Américains désireux de mettre en application les principes impressionnistes dans ce village normand, les peintres de l’abstraction américaine des années 1950 -comme Joan Mitchell- se sont aussi proclamés ses héritiers.

Catherine Rigollet

Visuels de 1 à 5 : Vue de la maison depuis le jardin©ARTLYS. Claude Monet dans son jardin, photographié par Sacha Guitry vers 1913. Cuisine©ARTLYS. Salle à manger©ARTLYS.
Petit salon bleu©ARTLYS
Visuels de 6 à 11 : Clos Normand et Jardin d’eau, photographies L’Agora des Arts © DR

Maison de Monet à Giverny Agrandir l'image (pop up)

Monet photographié par Sacha Guitry Agrandir l'image (pop up)

Cuisine de la Maison de Monet Agrandir l'image (pop up)

Petit Salon bleu à Giverny Agrandir l'image (pop up)

Salle à manger à Giverny Agrandir l'image (pop up)

Jardin de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)

Jardin de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)

Jardin de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)

Jardin de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)

Jardin de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)

Jardin d'eau de Monet ©L'Agora des Arts Agrandir l'image (pop up)


Fondation Claude Monet (maison et jardin)
Ouverte tous les jours, du 25 mars au 1er novembre 2016
De 9h30 à 18h
Tarif plein : 9,50€
Parking gratuit
Billets jumelés avec le musée des impressionnistes à Giverny :16,50€
www.fondation-monet.com
 
- Blanche Hoschedé-Monet, dans la lumière de Claude Monet
Après l’ouverture au public, le 29 mars 2013, de la chambre de Monet fraîchement restaurée à partir de plusieurs témoignages écrits, notamment les détails fournis par Julie Manet, c’est la chambre de Blanche Hoschedé-Monet qui est visible depuis le 1er avril 2014. L’occasion de (re)découvrir l’histoire de cette artiste qui vécu et créa sous le regard bienveillant de son beau-père.