Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Jardins. Art et histoire > Jardins. De Pompéi à aujourd’hui

Jardins. De Pompéi à aujourd’hui

mercredi 15 mars 2017

Du 15 mars au 24 juillet 2017
Grand Palais
Tous les jours de 10h à 20h
Fermé le mardi
Nocturne mercredi, vendredi et samedi jusqu’à 22h
Tarif plein : 13€
www.grandpalais.fr

Déjà source d’attentions et de plaisirs durant l’Antiquité, comme en témoigne une fresque retrouvée à Pompéi sur la maison du Bracelet d’Or, le jardin est devenu œuvre d’art totale à partir de la Renaissance, évoluant sans jamais se démoder, séduisant un large public pour ses innombrables bienfaits. L’exposition Jardins au Grand Palais devrait donc rencontrer un franc succès, surtout en ce début de printemps.

Dans un parcours conçu comme une « promenade jardiniste », cette exposition pensée par Laurent Le Bon réunit plus de 450 œuvres, peintures, sculptures, photographies, dessins et installations retraçant six siècles de création autour du jardin avec de grands artistes d’hier et d’aujourd’hui. Tous ont célébré le jardin avec réalisme ou imagination, mais toujours en totale liberté : de Albrecht Dürer et son ravissant Bouquet de violettes à Koïchi Kurita et ses échantillons de terres, en passant par Rudolf von Alt (Jardin potager avec herbes et choux, 1879), Claude Monet (Le Déjeuner, vers 1873), Paul Cézanne (Le jardinier Vallier, vers 1906), Gustav Klimt (Le Parc, vers 1910), Pablo Picasso (Nu dans un jardin, 1934), mais aussi Jean-Michel Othoniel, Giuseppe Penone, Gerhard Richter et Wolfgang Tillmans.

« Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l’éternité », analyse le jardinier et paysagiste Gilles Clément. Puis il faut de l’eau…Ainsi commence la visite. Suivront : des herbiers, ces petits jardins secs et immortels ; des reproductions de plantes en cire et même en verre comme ces herbes et fleurs d’un réalisme fascinant réalisées par Leopold et Rudolf Blaschka en 1900, pour le musée botanique d’Harvard ; des plantes-bijoux créés par Cartier et Van Cleef & Arpels ; des outils de jardinage, etc. Cette promenade immersive et poétique se poursuit avec les grands architectes des jardins (Le Nôtre, Androuet du Cerceau…), qui les agrémentèrent de bosquets, de topiaires et de belvédères et que des peintres comme Hubert Robert couvrirent de ruines romantiques. L’exposition se clôt sur le jardin de demain, encore à définir, mais qui a de plus en plus vocation à être écologique, social et rassembleur.
Une jolie et passionnante balade.

Catherine Rigollet

- L’art du jardin fait toujours recette et le Grand Palais l’a bien compris, qui a rempli la boutique du musée d’objets en tout genre, de la tasse aux torchons en passant par les brosses à légumes (!), qui ne séduiront toutefois que les bobos jardiniers aux poches davantage pleines de billets que de graines à semer. On passera vite !

Visuels page expo : Emile Claus, Le Vieux jardinier, 1885. Huile sur toile, 216 x 140 cm. Liège, musée des Beaux-Arts. Gerhard Richter, Summer Day (Jour d’été), 1999. Huile sur toile, 117 x 82 cm. Autriche, Vienne. Albertina, prêt permanent d’un prêteur privé, Autriche. ©Gerhard Richter 2017.
Visuel page d’accueil et vignette : Albrecht Dürer, Bouquet de violettes (11,5 x 10,2 cm). XVe-XVIe siècles. Aquarelle, Vienne, Albertina. Photo : L’Agora des Arts.