L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Des lieux de patrimoine et des maisons d’artistes à visiter. L’occasion de balades "découvertes culturelles et artistiques"
spacer

Patrimoine

La Cité du Vitrail à Troyes

Ange encensant et deux apôtres
Arbre de Jessé (détail)
Création des astres
Les Rois Mages
Le rondel de Nicolas de Lyre
Vitraux de David Tremlett

À Troyes, l’ancienne grange de l’Hôtel Dieu s’est transformée en Cité du Vitrail.

La France possède 80 % des vitraux du monde, 80 % des vitraux français sont au nord de la Loire, 80 % des vitraux du nord de la Loire sont en Champagne-Ardenne et 80 % des vitraux de la Champagne-Ardenne se trouvent dans l’Aube. Les églises de Troyes et de l’Aube offrent ainsi une collection de vitraux unique au monde avec un panorama complet du vitrail du XIIe au XXIe siècle. Car cet art est toujours vivant. Un autre chiffre fascine : pas moins de 9 000 m2 de verrières sont réparties dans près de 200 églises et monuments, dont quelques 1 042 vitraux classés au titre des monuments historiques pour le seul XVIe siècle, période de création florissante en Champagne méridionale (vitrail, sculpture…).

Il fallait bien une cité du vitrail pour mettre cet exceptionnel patrimoine en valeur et à portée de regard du public. Créée à l’initiative du Conseil général de l’Aube, elle a ouvert –pour partie- le 29 juin 2013, au cœur du vieux Troyes, sur les quais de Seine, dans l’ancienne grange de l’Hôtel-Dieu-le-Comte, un bâtiment en briques et moellons (fin XVIIIe), récemment restauré. Une place de choix sur un itinéraire naturel entre la cathédrale et la basilique Saint-Urbain, aux prestigieux vitraux.

Trois espaces y sont dédiés à l’art des peintres verriers, dont une salle d’exposition permanente évolutive. Alors que le vitrail est parfois difficile d’accès, ici, tout est à hauteur de regard. Pour la première fois, il est possible d’appréhender « de près » les mutations stylistiques du Moyen Âge à nos jours. Sur 150 m2, sont présentés 25 vitraux du XIIe au XXIe siècle. Le plus ancien vitrail de l’Aube est l’Ange encensant et deux apôtres, vers 1170-1180 ; un prêt des Musées d’art et histoire de Troyes à la Cité du vitrail. Certaines pièces sont monumentales, tel l’Arbre de Jessé de Laines-aux-Bois (Aube) : un vitrail de 3,50 m x 2 m, représentatif de la riche production locale du XVIe siècle. Le plus beau siècle du vitrail. Entre 1480 et 1580, plus de 1300 verrières sont installées dans les centaines d’églises agrandies ou construites au sein du diocèse de Troyes. Au jaune d’argent s’est ajoutée la sanguine permettant de nuancer les carnations et les chevelures, depuis le brun chaud jusqu’au roux intense et au rouge vif. Au XVIe siècle, ces deux couleurs vitrifiables, puis l’introduction des émaux, revivifient l’art du vitrail.

Sobre et légère, la scénographie laisse toute leur place aux œuvres, à la lumière et à la couleur. Susciter l’émotion esthétique est la priorité de l’espace d’exposition chrono-thématique divisé en cinq sections (des vitraux médiévaux aux innovations contemporaines). Il entend aussi donner des clés de lecture à tous, grâce à un voyage interactif dans le temps et les chefs-d’œuvre.
À l’horizon 2017, la Cité du vitrail devrait s’étendre sur plus de 2000 m2 pour devenir un centre majeur d’interprétation et de documentation voué aux verrières.

Catherine Rigollet

Visuels : Arbre de Jessé, XVIe siècle (détail), Laines-aux-Bois. (Aube), vitrail de 3,50 m x 2 m. Thème très souvent représenté en Champagne méridionale au XVIe siècle, l’Arbre de Jessé présente la généalogie du Christ. Ce vitrail monumental est l’une des pièces majeures de l’exposition permanente de la cité du vitrail (Troyes).
Ange encensant et deux apôtres, vers 1170-1180 (Le plus ancien vitrail de l’Aube). © Pascal Jacquinot.
Les rois mages, 1849, Troyes (Aube), salle de réunion de la Société académique de l’Aube. Œuvre du maître verrier troyen Louis-Germain Vincent-Larcher, ce vitrail du XIXe siècle est traité dans le style des verrières du XIIIe siècle. © Société académique de l’Aube.
Le rondel de Nicolas de Lyre, 1479-1480, Trésor de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, Troyes (Aube). © Jean-Marie Protte.
Vitraux de David Tremlett (2005). Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, Villenauxe-la-Grande (Aube). Ces créations contemporaines réalisées à Reims dans l’atelier Simon-Marq ont remplacé les verrières détruites par les bombardements aériens de juin 1940. © J. Philippot.
La création des astres, vers 1500, Troyes (Aube), église Sainte-Madeleine. Cette scène appartient à une suite de panneaux tirés de la Genèse. © J. Philippot

Ange encensant et deux apôtres Agrandir l'image (pop up)

Arbre de Jessé (détail) Agrandir l'image (pop up)

Création des astres Agrandir l'image (pop up)

Les Rois Mages Agrandir l'image (pop up)

Le rondel de Nicolas de Lyre Agrandir l'image (pop up)

Vitraux de David Tremlett Agrandir l'image (pop up)


Cité du Vitrail
Du mardi au dimanche, de 9h30 à 19h d’avril à octobre
Jusqu’à 18h de novembre à mars
Hôtel Dieu le Comte
Quai des Comtes de Champagne - 10000 Troyes
Entrée libre
Tél. (0)3 25 42 52 87
www.cite-vitrail.fr