L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France"

Expo à Paris

La bibliothèque, la nuit. Bibliothèques mythiques en réalité virtuelle

Il y a eu la photo, puis la vidéo, et c’est maintenant la réalité virtuelle qui se fait très présente au musée. Quelques exemples récents : À la Whitney Biennale de New York, avec une œuvre violente de Jordan Wolfson ; à Venise, avec deux œuvres de Paul McCarthy et Christian Lemmerz visibles sur l’île de San Giorgio Magiore.
Notre vénérable Bibliothèque Nationale de France en fait le support de son exposition. Basé sur le livre éponyme d’Alberto Manguel (Actes Sud, 2006), le projet offre en introduction une reconstruction de la bibliothèque française de l’auteur où l’on peut, pendant quelques minutes, l’entendre lire quelques extraits bien choisis. Suit l’expérience immersive, individuelle et bien solitaire, de la visite en réalité virtuelle de dix bibliothèques, soit imaginaire comme celle du Nautilus décrite par Jules Verne, soit reconstituée comme l’ancienne bibliothèque d’Alexandrie, soit réelle comme celle de Sarajevo en proie aux flammes.

Assis sur un siège pivotant, la tête alourdie par casque de vision et écouteurs, vous choisissez tour à tour la bibliothèque que vous visiterez, planté au milieu, en lévitation simulée, sur 360 degrés. On voit, on ne touche pas, les livres sont bien loin, voire invisibles, et c’est finalement l’architecture de ces bibliothèques qui est honorée par cet exploit technologique. Le contenant, plus que le contenu. Seule exception, les pages du livre des oiseaux d’Amérique d’Audubon, feuilleté sous nos yeux, libèrent les oiseaux qui vont se percher sur les bureaux et étagères de la bibliothèque du Parlement d’Ottawa. Un bien joli moment de poésie.

Est-ce vraiment ce que l’on attend d’une exposition sur les bibliothèques ? Où sont les odeurs de vieux papier et de cuir ? Où sont les titres qui font rêver derrière le grillage des étagères ? Où sont les incunables exposés, ouverts à leur plus belle page, sur lesquels on se penche, avide de déchiffrer une calligraphie ou une écriture oubliée ? Où est le compagnonnage éphémère avec d’autres amoureux de la page écrite ou imprimée ? À ce jour, ces émotions, ces sensations ne peuvent être enfermées dans un casque. Ayons foi en la technologie, c’est probablement pour demain.
Ce moment inédit incitera-t-il le public (par force, il sera restreint car une trentaine de personnes seulement sont acceptées pour chaque séance de 50 minutes) à visiter des bibliothèques, anciennes, historiques ou plus banalement municipales ? Et surtout à lire le livre érudit et instructif, personnel mais jamais ennuyeux, d’Alberto Manguel.

Elisabeth Hopkins

Visuels : Bibliothèque du Nautilus : Vue de l’univers virtuel créé pour l’exposition. Crédit : Courtoisie Ex Machina.
Vue de la bibliothèque d’Ottawa, avec le livre sur les oiseaux d’Audubon. Courtesy Ex Machina.

Archives des expos à Paris
spacer


Du 16 mai au 13 août 2017
BnF | François-Mitterrand
Quai François Mauriac, 75013 Paris
Du mardi au samedi, de 10h à19h, le dimanche, de 13h à 19h
Fermeture les lundis et jours fériés
Entrée : 9€
Réservation indispensable : à l’avance jusqu’à la veille de la visite, à la FNAC ou sur fnac.com,
ou sur place le jour de la visite
www.bnf.fr