Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Les Dîners des Eclectiques et le docteur Gachet > Les Dîners des Eclectiques et le docteur Gachet

Les Dîners des Eclectiques et le docteur Gachet

lundi 3 avril 2017

Du 25 mars au 25 juin 2017
Du mercredi au dimanche, 10h30 à 18h30
Entrée libre
Maison du Docteur Gachet
78, rue du Docteur Gachet
Auvers-sur-Oise (Val-d’Oise)
Tél. 01 30 36 81 27
www.valdoise.fr

 

Visuel : Henriot (Maigrot Henri dit) (1857-1933), Invitation pour le dîner du 8 décembre 1902. « Je suis bien peu vêtue pour oser me présenter à votre compagnie, mais puisque vous êtes éclectiques, j’espère que vous m’accueillerez tout de même ». Les femmes étaient rares dans les dîners des Éclectiques, aux sujets légers ou grivois. L’illustrateur Henriot, qui travaillait pour le Charivari, collabora à de nombreux journaux illustrés dont « Le Sans souci » ou « Le Pèlerin ».

Un regard panoramique et drôle sur trente années de courants artistiques à travers les gravures des membres des la Société des Éclectiques.

La fin du XIXe siècle est une période d’effervescence intellectuelle et de croyance dans le progrès qui s’exprime entre autres par la floraison de sociétés savantes et de clubs artistiques. Le docteur Paul Gachet, médecin, artiste et collectionneur, installé à Auvers-sur-Oise à partir de 1872, appartient à plusieurs de ces cercles : la Société du Vieux Montmartre (aujourd’hui encore en activité), les Dîners du rouge et du bleu, les Dîners Lamarck, le Club des Incohérents ou encore la Société des artistes indépendants. Ces cercles bourgeois et masculins font aussi figure de lieux de convivialité où l’on se lâche quelque peu dans l’humour et la plaisanterie. Paul Gachet, qui signe ses œuvres, les gravures notamment, du pseudonyme de Paul Van Ryssel, rejoint la Société des Éclectiques en 1873, un an après sa fondation. Le premier lundi du mois, les vingt-cinq compères, parmi lesquels on remarque le peintre Norbert Goeneutte, le peintre Émile Bin (maire de Montmartre en 1883) et d’autres artistes et intellectuels aux côtés du Dr Gachet, se retrouvaient dans différents restaurants, ces dîners donnant lieu à des invitations gravées et à des procès-verbaux loufoques agrémentés de dessins. Telle cette invitation d’Auguste Gérardin (1849-1924) pour le dîner du 3 décembre 1888, reproduite en partie sur l’affiche de l’exposition. On y voit un homme chevaucher un homard. Le traitement humoristique évoque l’esprit libre et la folie de chacune de ces rencontres. Référence certaine aussi à Gérard de Nerval, régulièrement interné, qui promenait souvent son homard domestique en laisse !

Par le biais de cette exposition, ce sont 200 œuvres des Éclectiques, conservées par la Société du Vieux Montmartre, qui reviennent dans la maison du Dr Gachet qui les conservait alors. Membre éminent de cette Société, Paul Gachet disposait à Auvers d’une presse (toujours visible à l’étage de la maison) sur laquelle furent tirées ses gravures ainsi que celles d’autres membres de la confrérie. Caricatures, dessins japonisants, représentations de monuments ou de quartiers de Paris, sujets historiques, on trouve tous les styles artistiques et tous les thèmes de l’époque dans cette exposition, comme un concentré des préoccupations, des humeurs et de l’humour de ces artistes « fin de siècle ». Ces œuvres, qui reviennent chez elles en quelque sorte, n’ont jamais été exposées auparavant.

Cette exposition originale est aussi un bon prétexte pour emprunter « les pas de Daubigny » à Auvers-sur-Oise qui fête cette année, autour de plusieurs manifestations, le bicentenaire de la naissance de Charles François Daubigny (1817-1878), considéré comme un des précurseurs de l’Impressionnisme.

Jean-Michel Masqué

 

Bicentenaire Daubigny 2017 à Auvers-sur-Oise

- Mise à l’eau du bateau-atelier de Daubigny
Jusque juin en simultané : construction de la coque à l’école Motiv’Action de Montoir-de-Bretagne et construction du cabanage par des bénévoles auversois à Auvers-sur-Oise en partenariat avec la menuiserie Saint-Antoine d’Ennery (95).
Juillet-août : Assemblage, finitions à Auvers-sur-Oise.
16-17 septembre 2017 : Mise à l’eau du premier bateau-atelier de Daubigny, le Botin, à Auvers-sur-Oise à l’occasion des Journées du Patrimoine.

- Maison-atelier de Daubigny : premier foyer artistique d’Auvers-sur-Oise.
Du 25 mars au 29 octobre 2017.
Evénements : Rendez-vous au jardin les 2,3 et 4 juin 2017. Journées du Patrimoine les 16 et 17 septembre 2017.

- Au Musée Daubigny : exposition « Aux sources de l’Impressionnisme »
Du 25 mars au 3 septembre 2017.

- Au Musée de l’Absinthe : exposition « Honoré Daumier, l’ami de Daubigny »
Du 11 mars au 29 octobre 2017.