Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Jan Fabre. Pietas > Les Pietas baroques de Jan Fabre à Anvers

Les Pietas baroques de Jan Fabre à Anvers

jeudi 31 mai 2012

Du 25 mai au 23 septembre 2012
Parkloods, Park Spoor Noord
Damplein 31 – 37 / 2060 Anvers
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h
Plein tarif : 8€
www.antwerpen.be/musea

www.middelheimmuseum.be

En Flandre, Jan Fabre est connu pour sa sculpture L’homme qui mesure les nuages (1998) et l’installation permanente dans la salle des glaces du Palais Royal de Bruxelles, Heaven of Delight (2002), qui compte 1.400.000 élytres iridescents de scarabée. Anvers, ville ou l’artiste est né en 1958 et où il travaille, accueille pour l’été 2012 l’exposition Pietas de Jan Fabre. Cet ensemble de sculptures en marbre blanc, réalisé en 2011, a été exposé pour la première fois lors de la 54e Biennale de Venise, dans la belle Nuova Scuola Grande di Santa Maria della Misericordia. Dans cette série, Fabre donne corps à un univers de réflexion très personnel, de manière poétique, en s’emparant du thème de la Pietà, la Vierge classique avec son fils Jésus décédé dans les bras. Dans son interprétation très baroque, il souligne des concepts tels que la détresse et la conciliation, le décès et la renaissance, mais également la capacité d’imagination, d’inventivité et d’art de l’homme.
Pietas, première exposition du Parkloods rénové au Park Spoor Noord, présente : Tools of Poetical Terrorism (Pietà I) ; Living Gravetomb (Pietà II) ; Fountain of Life Mimicking the Shape and Style of Miniature (Pietà III) ; Ascending Oracle Stones (Pietà IV) et Merciful Dream (Pietà V). Cette impressionnante statue est une interprétation audacieuse de la sculpture iconique de Michel-Ange, dans laquelle Jan Fabre se substitue au Christ et où le visage de la Vierge est remplacé par une tête de mort. Des insectes et plantes suggèrent des liens avec la nature et son cycle de croissance et de déclin. Les quatre sculptures de cerveaux et la réinterprétation de la Pietà de Michel-Ange en marbre de Carrare sont disposées géométriquement sur une estrade recouverte de feuilles d’or 24 carats. Autour de ce podium, l’artiste a disposé dix amulettes vertes recouvertes d’élytres iridescents de scarabée, Cocon I – X. Organisée à l’initiative de la ville d’Anvers, Pietas Jan Fabre fait partie de l’initiative « Un été sous le signe de l’art contemporain » à Anvers. La ville reçoit de grands noms internationaux et de jeunes talents dans ses célèbres musées et à de nombreux autres endroits surprenants. Outre Jan Fabre au Park Spoor Noord, vous découvrirez notamment le nouveau Middelheimmuseum. Ce musée en plein air de 25 hectares, qui contient une belle collection de sculptures modernes et contemporaines, vient de subir une véritable métamorphose. Sa première exposition est dédiée à Thomas Schütte (du 26 mai au 16 septembre 2012).

Catherine Rigollet

Visuel : Merciful Dream (Pietà V). © Angelos bvba. Photo : Pat Verbruggen