L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions en France"

Expo en France

Les riches collections du Palais Fesch à Ajaccio

Grand collectionneur d’art, Joseph Fesch, cardinal et oncle maternel de Napoléon 1er, possédait à sa mort, en 1839,17 767 objets d’art, dont environ 16 000 tableaux. Soucieux d’éduquer les jeunes Corses, il fit construire à Ajaccio, dans le quartier Saint-Roch en bord de mer, un « Institut des Arts et des Sciences » et légua à sa ville natale près d’un millier de tableaux, de meubles, d’objets d’art et d’ornements liturgiques. Cette collection du cardinal constitue le fonds principal du musée d’Ajaccio.
Rouvert au public, le 26 juin 2010, après d’importants travaux, il offre un nouveau parcours permettant de découvrir les œuvres dans un ordre chronologique. Le musée possède la plus vaste collection de peintures italiennes des musées français après celle du Louvre. Des primitifs, différentes écoles du XVIè siècle, les peintres actifs dans la péninsule aux XVIIè et XVIIIè siècles. Le musée est aussi célèbre pour sa collection napoléonienne et un exceptionnel département de peinture corse. En 1866, le Ministère de la Maison de l’Empereur se porte acquéreur de l’oeuvre de Jean-Luc Multedo : La forêt de Valdoniello et la dépose au Palais Fesch. Cet acte constitue la pierre de fondation des collections de peintures corses de la ville d’Ajaccio. Au fil des ans, le fonds s’enrichit par l’action de l’État qui met régulièrement en dépôt des oeuvres d’artistes corses ou représentant la Corse, acquises aux différents salons des Beaux-Arts. Ainsi que par la générosité de donateurs insulaires. Ainsi en 2010, il compte près de mille oeuvres, peintures, dessins ou gravures. Cet accroissement exponentiel, conjugué aux travaux de rénovation du Palais Fesch, a abouti à la création du département des peintures corses avec notamment : les paysages de Lucien Peri et de François Corbellini, la peinture ethnographique de Charles-Léon Cannicioni ou encore les représentations d’Ajaccio par Jean-Baptiste Bassoul.

Catherine Rigollet

Visuel : Quatre jeunes pêcheurs du port d’Ajaccio lisant "A Muvra". Dominique Frassati (1896-1947). Vers 1936.
Huile sur toile - 60x 73 cm. Ajaccio, Palais Fesch, musée des Beaux-Arts
© Palais Fesch-musée des Beaux-Arts / RMN-Gérard Blot

Archives des expos en France
spacer


Palais Fesch - Musée des Beaux-Arts
50-52 Rue Cardinal Fesch
20000 – Ajaccio
Fermé le mardi
Plein tarif : 8€
Tél. 04 95 21 48 17
www.musee-fesch.com