Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Monumenta 2014. L’étrange cité des Kabakov > Monumenta 2014. L’étrange cité des Kabakov

Monumenta 2014. L’étrange cité des Kabakov

dimanche 11 mai 2014

Du 10 mai au 22 juin 2014
Grand Palais (Nef) - Paris
Jeudi, vendredi et samedi, de 10h à minuit
Dimanche, lundi et mercredi, de 10h à 19h
Plein tarif : 6€
www.grandpalais.fr

Après Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, Anish Kapoor et Daniel Buren, ce sont Ilya et Emilia Kabakov qui se confrontent à la Nef du Grand Palais. Un exercice risqué tant le volume de cette immense verrière de 13 500 m² et 35 mètres de hauteur est difficile à habiter. Pour ce 8ème Monumenta, le couple d’artistes conceptuels russes (qui vit aux États-Unis) propose au public de se perdre dans le dédale de L’étrange cité, d’apercevoir le ciel, d’y rencontrer un ange, d’y vivre une expérience, de réfléchir à notre vie et à ce qui nous intéresse. Mais cette utopie urbaine dont parlent Emilia et Ilya Kabakov ressemble surtout à un labyrinthe totalitaire clos de hauts murs. Pour autant, est-ce à cause de la blancheur des lieux, presque aveuglante sous le soleil, on ne ressent aucune pesanteur, on déambule de manière distanciée, presque avec ennui, même devant les dessins, tableaux et maquettes accrochés à l’intérieur des édifices. On est loin de l’onirisme et du mystère annoncés par Emilia Kabakov lors de son discours de présentation, et très interrogatif sur le fameux questionnement sur l’art que doit nous inspirer cette « installation totale ». Quant à la gigantesque coupole de couleurs à l’entrée, rien à voir avec les fabuleux jeux de lumière et l’émotion que procuraient les installations de Daniel Buren. Sans doute faut-il revenir la voir de nuit ?

Catherine Rigollet

Ilya et Emilia Kabakov, Comment rencontrer un ange ?, dessin, Monumenta 2014, L’étrange cité © Ilya et Emilia Kabakov / ADAGP, Paris 2014