Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 18/10/2018

Le livre du mois

Créatures étranges et fantastiques, de la préhistoire à la science-fiction.
Au cours des siècles, le pouvoir de répulsion/fascination des monstres n’a pas faibli et continue d’inspirer les artistes, parfois non sans humour. Un passionnant ouvrage, richement illustré. Lire l’article.

L'artiste du mois

Sophie Théodose - Enlumineur contemporain
Depuis une quinzaine d’années, cette anticonformiste de l’enluminure s’est plongée avec la rigueur d’un moine, mais l’exaltation et la détermination d’une rebelle à l’orthodoxie dans cet art unique que le Moyen Âge nous a légué. Avec une idée derrière la tête : le renouveler… sans le trahir. Reportage.

Coup  de coeur

MiróNi abstrait ni figuratif, riche de multiples inventions, Miró (1893-1983) a inventé un langage bien à lui, onirique, poétique, parfois enfantin, drôle et grave puissamment coloré, sans cesse renouvelé dans le style : fauve, cubiste, surréaliste…et toujours en communion avec la nature. Le Grand Palais dédie une rétrospective au maître catalan. Face à tant d’énergie, de rêveries en couleurs et de trésors d’imagination, on sort de cette réjouissante exposition avec la pêche. Ne pas s’en priver ! Jusqu’au 4 février 2019.

La Beauté des Lignes. Chefs d’œuvre de la collection Gilman et Gonzalez-Falla

Une sélection de 126 chefs-d’œuvre de l’histoire de la photographie issus de la collection exceptionnelle du couple américain Sondra Gilman et Celso Gonzalez-Falla. Cette formidable collection vaut bien une expédition à la propriété Caillebotte avec sa maison restaurée à la mode des années 1860 et 70, quand la famille du peintre y habita, son parc, ses “fabriques” et ses bords de Yerres, si chers à Caillebotte. Jusqu’au 2 décembre 2018..

Picasso. Bleu et Rose

C’est un parcours de quelques années, au début de la carrière de Picasso, que raconte l’exposition du Musée d’Orsay, cette courte période, entre 1900 et 1906, où le jeune artiste se cherche, empruntant aux maîtres anciens et à ses contemporains. Devenant en moins de dix ans, un génie multiforme, stimulé par sa boulimie créative. Musée d’Orsay. Jusqu’au 6 janvier 2019. Suite de l’article.

Panorama 20 au Fresnoy

Chaque année, Le Fresnoy, célèbre institution de formation artistique, audiovisuelle et numérique, présente les œuvres réalisées par la vingtaine d’étudiants fraîchement diplômés et déjà figures émergentes de la scène artistique nationale et internationale. Leurs œuvres inédites et surprenantes (photographies, films, performances, installations immersives et sonores) sont à découvrir jusqu’au 30 décembre 2018.

Egon Schiele. Un artiste à vif

Dans la Vienne des années 1910, Egon Schiele (1890-1918) fait scandale. Dessinateur virtuose soutenu par Gustav Klimt, il choque avec ses corps nus, souvent très jeunes, désarticulés, ses poses érotiques audacieuses. À l’occasion du centenaire de la mort de l’artiste, météore de l’art expressionniste emporté à 28 ans par la grippe espagnole, la Fondation Vuitton réunit une centaine de dessins, gouaches et peintures. Jusqu’au 14 janvier 2019.

Franz West

Trash, subversif, coloré, sarcastique et foisonnant, l’œuvre du très méconnu en France artiste viennois Franz West (1947–2012) en déroutera plus d’un ! Mais cet autodidacte cultivé, écrivain, excellent dessinateur, affichiste, sculpteur, performeur, designer d’œuvres-meubles en métal recyclé d’une réelle inventivité mérite d’être découvert.
Centre Pompidou, jusqu’au 10 décembre 2018.

Zao Wou-Ki. L’espace est silence

Depuis l’éblouissante rétrospective à la Fondation Gianadda à Martigny (Suisse) fin 2015, on n’avait pas revu autant d’œuvres de Zao Wou-ki (1920-2013) réunies. En quatre grandes salles et une quarantaine d’œuvres, l’exposition que lui consacre le musée d’art moderne de la Ville de Paris prend le parti de privilégier les grandes compositions abstraites qui vont du milieu des années 1950 aux derniers grands tableaux. MAM-Paris. Jusqu’au 6 janvier 2019.


Patrick Neu. EchosTravaillant en retrait du monde et du temps, avec des matières peu communes en art tels les ailes d’abeilles, la suie sur verre, la cire, les cheveux ou le cristal, l’artiste lorrain crée des œuvres insolites, d’une parfaite maîtrise technique. Une quinzaine de pièces sont à découvrir à l’Abbaye de Maubuisson (Val d’Oise), dont plusieurs inédites, parfaitement en résonance avec l’histoire de cette ancienne abbaye cistercienne de femmes. Jusqu’au 17 mars 2019. En savoir plus.


Picasso. Chefs d’oeuvre ! Quel sens a la notion de chef-d’œuvre pour Pablo Picasso ? Dans cette vertigineuse « relecture » de l’œuvre picassienne, qui ne peut manquer d’impressionner même ceux qui ne manqueront pas de dire « Encore Picasso ! », on se délecte aussi des photos de Dora Maar, Brassaï ou Duncan, ces documents précieux qui font aussi partie de l’œuvre et peut-être aussi de la « fabrication » du chef-d’œuvre. Musée Picasso. Paris. Jusqu’au 13 janvier 2019. Lire l’article.


Caravage à Rome. Amis et ennemis Une petite exposition trésor qui réunit qu’une trentaine de tableaux. Mais dix originaux de Caravage dont sept jamais exposés en France auparavant ! Une belle plongée au cœur de l’œuvre de cet artiste solitaire, audacieux et bagarreur, mort prématurément à 38 ans après avoir révolutionné la peinture avec son réalisme et sa technique du clair-obscur. Jusqu’au 28 janvier 2019, au musée Musée Jacquemart-André.


Giacometti. Entre tradition et avant-gardeAu fil d’un parcours riche d’une cinquantaine de sculptures de Giacometti mises en parallèle avec celles des grands noms de la sculpture classique et moderne, tels Bourdelle, Maillol, Rodin, Richier, Lipchitz, Zadkine, l’exposition raconte l’évolution du style de l’artiste suisse depuis ses premières œuvres de jeunesse et met en lumière ses sources d’inspiration. Clair et passionnant. Jusqu’au 20 janvier 2019 au musée Maillol.


L’ornement est un crimeL’ornement fait débat depuis l’Antiquité. Platon déjà le dénonce comme inutile, imitateur et trompeur. Volontiers provocateur, le titre de l’exposition organisée par la Cité du design et le MAMC+ (Musée d’art moderne et contemporain) de Saint-Etienne Métropole réactive le débat en s’intéressant aux soixante années durant lesquelles l’ornement fut frappé d’interdit dans la production artistique, de 1910 à 1970. Passionnant. Jusqu’au 6 janvier 2019.


Soulages. Une rétrospective à la Fondation GianaddaSi l’on est loin de la magistrale rétrospective pour les 90 ans de Soulages au Centre Pompidou en 2009-2010, toutes les techniques de l’artiste sont bien représentées et on découvre des œuvres récentes. Jusqu’au 25 novembre 2018. Martigny (Suisse). En savoir plus.

En bref

L’architecte français Paul Andreu

qui a conçu les plans de l’aéroport de Roissy et réalisé la Grande Arche de la Défense aux portes de Paris, est décédé jeudi à l’âge de 80 ans.

La Fondation Henri Cartier-Bresson déménage

Elle quitte l’Impasse Lebouis dans le 14e arrondissement et emménage au 79 rue des Archives. Ouverture avec l’exposition Martine Franck le 6 novembre 2018.

Paris. Madagascar. Arts de la Grande Ile Pour la première fois depuis 1946, l’Europe accueille une grande exposition dédiée aux arts de Madagascar. Mis à l’honneur dans de nombreuses publications, les arts de la Grande Île sont le plus souvent appréhendés sous l’angle de leurs caractères plastiques. Sans négliger cette approche, l’exposition proposée par le musée du quai Branly - Jacques Chirac adopte un parti pris fort, qui est d’inscrire ces réalisations dans une histoire de l’art. Du 18 septembre 2018 au 1er janvier 2019. Musée du Quai Branly Paris. Ben Ami Koller Pour cette deuxième exposition collective célébrant ses 30 ans, la galerie Marie Vitoux met à l’honneur des figures "historiques" avec notamment Ben-Ami Koller, mais aussi Jean Rustin ou encore Vladimir Velickovic. Du 20 septembre au 17 novembre 2018. www.galeriemarievitoux.jimdo.com Paris. Estampes modernes japonaises 1900-1960. Une occasion de découvrir, pour l’une des toutes premières fois en France, les créations des artistes témoins de la modernisation du Japon du XXe siècle. L’exposition explore l’intérêt des courants artistiques shin hanga et sôsaku hanga à travers plus de 200 œuvres d’une cinquantaine d’artistes. Du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019. www.fondationcustodia.fr Meaux. Familles à l’épreuve de la guerre La guerre a bouleversé les familles françaises. Comment les enfants vivaient la séparation avec leur père ? Comment les soldats communiquaient avec leurs familles pendant les longs mois de séparation ? Comment gérer la famille, la boutique, la ferme durant l’absence ? Comment se remettre de la perte d’un père ou d’un mari ? Comment aussi gérer le retour ? Plus de 300 archives nous font entrer dans l’intimité de la vie de famille en 14-18 : objets familiers, photographies, costumes, uniformes, œuvres graphiques, sculptures, et surtout échanges épistolaires. L’organisation du service postal aux armées en secteurs postaux a permis d’acheminer avec régularité 600 000 lettres et 40 000 paquets par jour ! Une expo passionnante et émouvante. Accessible à tous. Du 2 juin au 2 décembre 2018. Musée de la Grande Guerre.
https://www.lagoradesarts.fr/-Musee-de-la-Grande-Guerre-Meaux-.html
Camille et Paul Claudel : conversation Le musée Camille Claudel présente sa première exposition temporaire consacrée aux dialogues artistiques de Camille et Paul Claudel, à l’occasion des 150 ans de la naissance de l’écrivain. Du 29 septembre 2018 au 13 janvier 2019. En savoir plus. Sars-Poterie : Fusion de Zembok « Fusion », nouvelle création originale et monumentale d’Udo Zembok est à découvrir à partir du 15 septembre à 15h au MusVerre, à Sars-Poteries. Cette œuvre vient habiller de manière pérenne l’entrée du musée. Paris. Caricatures : Victor Hugo à la Une La Maison de Victor Hugo présente pour la première fois son fonds de caricatures sur Victor Hugo, sans doute l’homme le plus caricaturé du XIXe siècle. Cette exposition permet de suivre l’évolution de l’image publique de l’homme politique au travers de ses engagements et de rendre hommage aux caricatures (Daumier, Gustave Doré, Gill). Du 13 septembre 2018 au 6 janvier 2019. www.maisonvictorhugo.paris.fr Hiroshi Sugimoto à Versailles Deuxième artiste japonais invité à présenter ses œuvres au Château de Versailles, le photographe Hiroshi Sugimoto venu à l’architecture et aux arts vivants sur le tard, présentera photographies et projets architecturaux dans les jardins du Trianon. Du 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019. Beauvais. Des trésors céramiques. Sauvée de l’incendie en 1940, la collection de céramiques du MUDO (musée de l’Oise) compte parmi les collections majeures en France. Le musée dévoile quelques-uns de ses trésors du 9e siècle à nos jours, présentés dans la magnifique salle sous-charpente du 16e siècle. Entrée gratuite, tous les jours sauf le mardi, de 11h à 18h, à partir du 15 septembre 2018. www.mudo.oise.fr Paris. Art brut japonais À l’heure où l’art brut trouve une place importante sur la scène de l’art contemporain, le Japon contribue à porter ce phénomène artistique au-delà de son ancrage originel occidental. Une cinquantaine de créateurs témoignent qu’au sein de toutes les cultures, des personnalités singulières inventent leur propre mythologie et leur propre langage figuratif. Du 8 septembre 2018 au 10 mars 2019. Halle St Pierre. Monaco. « Tom Wesselmann, la promesse du bonheur ». Un titre stendhalien pour la présentation de 25 peintures, dessins et sculptures réalisés entre 1963 et 1993 par l’artiste Pop (1931-2004), spécialiste des représentations aussi colorées que glacées de la beauté et de l’érotisme féminins. NMNM Villa Paloma, jusqu’au 6 janvier 2019. www.nmnm.mc