L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France"

Expo à Paris

Musée Rodin. La sculpture au coeur

Après trois ans de travaux et 16 millions d’euros de restauration et de mise aux normes (dont 49% par le ministère de la Culture et de la Communication et 51% par le musée), le Musée Rodin a rouvert ses portes le 12 novembre 2015.

La nouvelle présentation des collections fait revivre Auguste Rodin (1840-1917) sur son lieu de travail, l’hôtel Biron construit en 1732 ; un joyau de l’architecture rocaille parisienne, à l’histoire mouvementée. De nombreux propriétaires puis locataires vont s’y succéder jusqu’au début du XXe siècle, période durant laquelle il est occupé par plusieurs artistes dont Cocteau, Matisse, Isadora Duncan, suivis par Rodin en 1908, conquis par le charme du bâtiment et de son grand jardin abandonné. Il y travaille, y expose et y reçoit amis et amateurs d’art jusqu’en 1911, date à laquelle l’État en fait l’acquisition, affectant la partie sud du jardin au lycée Victor Duruy.

Menacé de démolition, l’hôtel est sauvé et devient musée Rodin, ouvrant au public en 1919, riche de la totalité de l’œuvre et des biens de l’artiste (œuvre plâtre, marbre, bronze, pierre, ses dessins, ainsi que sa collection d’antiques), dont il fait don à l’État français en 1916. Un fonds qui compte aujourd’hui 33 697 œuvres dont 6 775 sculptures. La rénovation du musée Rodin ayant été l’occasion de restaurer 123 sculptures, dont 80 plâtres et terres cuites, et 50 peintures.

Sur les deux étages du musée dirigé par Catherine Chevillot, l’ensemble du parcours muséographique –fluide et en boucle- est un bel hommage à la sculpture. Celle de Rodin en premier lieu, avec quantité de chefs-d’œuvre : L’Age d’Airain, La Cathédrale, L’Éternel Printemps, Les Bourgeois de Calais, La Danaïde, La Femme accroupie, Le Baiser, Le Sommeil, la série des Balzac (y compris le plâtre de la robe de chambre de l’écrivain)…Et un regard renouvelé sur son travail et ses expérimentations avec la présentation de plâtres, de terres cuites et d’assemblages.

Camille Claudel, élève et maîtresse de Rodin de 1882 à 1898, dispose toujours d’une salle entière avec les quatre œuvres majeures offertes par son frère Paul Claudel en 1952 (Vertumne et Pomone et les deux versions de L’Âge mûr et Clotho), complétées d’autres chefs d’œuvre telles ses sublimes Causeuses en marbre-onyx. D’autres sculpteurs proches de Rodin sont aussi présents dans le parcours, comme Bourdelle et son buste de Rodin, trapu et massif, réalisé en 1910.

En 2015, la peinture fait son retour à l’hôtel Biron avec une série de petites toiles de Rodin lui-même (Crépuscule d’or – En forêt de Soignes, 1871-1877) et des toiles achetées par le sculpteur, dont plusieurs Van Gogh (Le Père Tanguy, 1887 / Les Moissonneurs, 1888).

Le musée a créé un espace d’art graphique qui lui permettra de présenter sous forme d’expositions-dossiers son très riche fonds qui compte près de 8000 dessins, plus de 1000 gravures, 11 000 photographies et 60 000 pièces d’archives.
Complémentaire du musée, le jardin à la française (qui doit être rénové) est à la fois un havre de verdure et de paix d’un grand romantisme, et le décor d’une trentaine de grands bronzes, dont le Penseur et la Porte de l’Enfer. Prenez le temps de vous y promener et de faire halte au petit café niché sous les arbres.

Catherine Rigollet

- Moins connu, le musée Rodin de Meudon (Villa des Brillants acquise par Rodin en 1895) fut le lieu de vie du sculpteur qui en fit don à l’Etat français en 1916. Il y flotte l’esprit d’atelier et l’atmosphère de la vie quotidienne au temps de Rodin.

Visuels : Auguste Rodin, La Cathédrale, 1908, pierre, donation Rodin.
Auguste Rodin, La Danaïde (ou La Source), 1889. Marbre, H.36 cm ; L. 71 cm.
Antoine Bourdelle, Auguste Rodin, 1910. Buste en bronze, fonte au sable Alexis Rudier en 1920. Dédicacé « Au maître rodin / ces profils rassemblés ». Don de Rhodia Dufet-Bourdelle en 1996.
Auguste Rodin, Crépuscule d’or. En forêt de Soignes, entre 1871 et 1877. Huile sur papier marouflé sur carton. Donation Rodin, 1916.
Photos : L’Agora des Arts, 6 novembre 2015.

Archives des expos à Paris
spacer


Musée Rodin
Entrée : 77, rue de Varenne – 75007 Paris
Tous les jours, sauf lundi
De 10h à 17h45
Nocturne le mercredi jusqu’à 20h45
Tarif plein : 10€ (collections et jardin)
Jardin de sculptures : 4€
Tél. 01 44 18 61 10
www.musee-rodin.fr