L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions en France"

Expo en France

Soulages en son musée. Symphonie en noir

L’aventure a commencé en 2005 lorsque Pierre Soulages et son épouse Colette décident d’offrir à Rodez, ville natale du peintre, quelques 270 de ses œuvres, ainsi qu’un important fonds documentaire. Une première donation suivie d’une seconde de quinze peintures sur toile, en 2012. Au total près de 500 pièces (dont 45 peintures) couvrant tout le champ de création de cet artiste qui a commencé à peindre en 1946 et connu très vite le succès. Ses étonnants brous de noix, les cartons préparatoires pour les 104 vitraux en verre translucide de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques, la totalité de son œuvre imprimé (eaux-fortes, lithographies et sérigraphies), trois bronzes, ainsi qu’un vaste choix de peintures témoignent du renouvellement perpétuel de son travail qui atteint son apogée à partir de janvier 1979 avec l’Outrenoir, ce noir émetteur de clarté, cet au-delà du noir qui va désormais habiter mentalement et physiquement les toiles mono-pigmentaires de cet « expérimentateur radical qui aime travailler seul, dans la tranquillité et le silence », selon les mots de Benoit Decron, directeur du musée Soulages.

Pour répondre aux exigences de l’artiste qui a accepté l’idée d’un musée qu’à la condition qu’il soit ouvert aux autres artistes et à la création contemporaine, l’agence catalane RCR Arquitectes choisie pour le construire parmi 98 candidats, a conçu un bâtiment long et bas, constitué de volumes en parallélépipèdes couverts d’acier Corten auto-oxydable et dont le ton rouge sombre varie avec la lumière, selon le même principe que la peinture de Soulages. Après trois ans et demi de construction, le musée a ouvert le 31 mai 2014 ses 1700m² consacrés à la collection Soulages avec de très hautes et lumineuses salles pour la peinture, alternant avec des salles basses et obscurcies accueillant les œuvres sur papier et un espace de 500 m² réservé aux expositions temporaires.
Pour la Communauté d’agglomération du Grand Rodez (58 000 habitants) qui a réalisé le musée avec le concours de l’État, du Conseil Régional Midi-Pyrénées et du Conseil général de l’Aveyron et espère attirer 90 000 visiteurs/an, ce projet de 25 millions d’euros (dont 21,46 rien que pour l’agglo) qui s’intègre sur le site historique et panoramique du Foirail à proximité de la cathédrale et en lien avec le nouveau quartier du Bourran, est une belle opportunité de dynamiser et désenclaver Rodez (malgré tout à une heure de vol de Paris), grâce à la culture.

Catherine Rigollet

À voir à proximité de Rodez :


Conques, classé parmi les Plus Beaux Villages de France et son abbatiale Sainte-Foy. Un joyau de l’art roman (exceptionnel tympan du Jugement dernier), lieu des premières émotions artistiques de Soulages pour lequel il créa 104 vitraux en verre translucide en 1986.
Office de tourisme de Conques-Marcillac : 05 65 72 85 00
www.conques.fr
www.tourisme-aveyron.com

Visuels page expo : vue musée Pierre Soulages, RCR arquitectes ©photothèque Grand Rodez.
Pierre Soulages ©Gaston Bergeret, 2009. ©Conques C.R

Archives des expos en France
spacer


Musée Soulages
Avenue Victor Hugo - 12000 Rodez
De septembre à juin, du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi et le dimanche de 11h à 18h
En juillet et août : lundi de 14h à 18h et du mardi au dimanche de 11h à 18h
Plein tarif : 7€ / Entrée dans les trois musées du grand Rodez : Soulages, Fenaille (archéologie) et Denys-Puech (sculpture)
Tél : 05 65 73 82 60
http://musee-soulages.grand-rodez.com
 
- Faisant corps avec le bâtiment, la brasserie des chefs étoilés Sébastien et Michel Bras présente une offre alternant « bistronomie » et gastronomie griffée Aveyron à des prix très raisonnables (menu à 29€ TTC). Tél. 05 65 68 06 70.
www.cafebras.fr
- A voir à Rodez :
Le musée Fenaille
La Cathédrale gothique en grès rose et son clocher haut de 87 mètres.
La vieille ville et ses maisons à pans de bois.