Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Picasso, Miro, Dali. Jeunes hommes en colère > Picasso, Miro, Dali, Jeunes hommes en colère : la naissance de la (...)

Picasso, Miro, Dali, Jeunes hommes en colère : la naissance de la Modernité

lundi 14 mars 2011

Du 12 mars au 17 juillet 2011
Palazzo Strozzi - Florence
www.palazzostrozzi.org

Ayant grandi en Catalogne, Picasso, Miro et Dali ont atteint la célébrité en France, où les deux premiers ont choisi de vivre et de construire leur carrière, tandis que Dalí a décidé de rester en Espagne. Cette exposition se consacre précisément à la production de jeunesse de ces artistes qui ont eu un rôle décisif dans les débuts de l’art moderne. Elle se penche sur la période pré-cubiste de Picasso avec ses travaux antérieurs à 1907. Les œuvres de Miró réalisées entre 1915 et 1920 sont présentées en relation avec celles de Dalí de la période 1920-1925, pour mettre en évidence leurs différences de style avant leur adhésion à la poétique du surréalisme. Plus de soixante œuvres sont réunies de Picasso, Miro et Dali auxquelles s’ajoute une centaine d’esquisses de Picasso provenant des plus importants musées d’Espagne, du Metropolitan Museum of Art (NY) et de collections privées. L’exposition est structurée comme un film composé de flashback faisant référence à une série de rencontres ; des retours en arrière pour mieux tisser les fils d’une histoire. Elle commence par une visite de Dali à Picasso en 1926, continue par la naissance de la modernité à travers les réponses de Dali à Miró, souligne les points de rencontre entre Miro et Picasso vers 1917 et se termine avant l’arrivée du jeune Picasso à Paris en 1900, au début du nouveau siècle. Exposé pour la première fois en dehors de l’Espagne le Cahier 7 de Picasso (1907) réunit les premiers croquis de son chef-d’œuvre révolutionnaire Les Demoiselles d’Avignon, point de départ pour la naissance du langage de l’art moderne.