Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Pontormo, dessins > Pontormo, dessins

Pontormo, dessins

dimanche 16 février 2014

Pontormo. Dibujos
Du 12 février au 11 mai 2014
Fondation Mapfre
Paseo de Recoletos 23 – Madrid
Lundi, de 14h à 20h
De mardi à samedi, de 10h à 20h
Dimanche, de 11h à 19h
www.exposicionesmapfrearte.com/pontormodibujos

- À voir également du 12 février au 11 mai 2014 à la Fondation Mapfre : Picasso dans l’atelier : plus de 160 pièces de Picasso.

À l’occasion du 520e anniversaire de la naissance de Jacopo Carucci (1494-1557), connu dans l’histoire de l’art sous le nom de Pontormo et considéré comme l’un des représentants les plus importants du maniérisme, la Fondation Mapfre a réuni près de 60 dessins. Ils sont mis en regard de 9 dessins d’autres grand artistes, tels Dürer, Lorenzo de Credi, Poussin et Tiepolo, afin d’établir un dialogue entre leur manière de dessiner et celle de Pontormo et de faire ainsi ressortir l’originalité du style du grand artiste florentin qui se forma auprès de Léonard de Vinci avant d’être fasciné par les gravures de Dürer. Par la suite, c’est Andrea del Sarto qui exercera la plus grande influence sur son œuvre. L’exposition, organisée grâce aux prêts de la Galerie des Offices de Florence mais également d’autres musées européens, dont la Staatliche Graphische Sammlung de Munich et l’Albertina de Vienne, retrace toutes les étapes de la vie de Pontormo et tous les supports graphiques qu’il a utilisés. Sur le plan technique, Pontormo se servait essentiellement du crayon noir et du crayon rouge, et presque toujours avec de la craie blanche. Il expérimenta aussi le bistre et la
gouache et utilisa de préférence la sanguine pour ses dessins les plus achevés.
Exceptionnellement sorti de la Biblioteca Nazionale Centrale de Florence où il est conservé, le journal que l’artiste a tenu durant les deux dernières années de sa vie constitue un précieux témoignage sur les obsessions de cet « artiste maudit », à la personnalité décrite comme cyclothymique et névrosée, qui s’enfermait pour peindre.

C.R

 

- Florence s’unit à Madrid pour célébrer cet anniversaire en présentant au Palazzo Strozzi, du 8 mars au 20 juillet 2014, une exposition autour de l’œuvre picturale de Pontormo et de son ami Rosso Fiorentino.
www.palazzostrozzi.org

Visuel : Jacopo Pontormo, Buste de figure masculine barbue, 1519/1521 – Sanguine sur papier blanc
275 x 182 mm, Département des estampes et dessins du musée des Offices, Florence © 2013 Pôle muséal florentin.