L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions en France"

Expo en France

Musée d’art Hyacinthe Rigaud. L’art à Perpignan depuis le gothique

Après presque trois ans de travaux, le musée d’art Hyacinthe Rigaud a rouvert ses portes fin juin 2017 réunissant les hôtels particuliers du XVIIe siècle de Mailly et de Lazerme en un unique espace d’exposition, profondément restauré, réaménagé, agrandi, et sans doute quelque peu aseptisé pour ceux qui ont connu l’ancien musée.

La collection permanente s’étend principalement au premier étage, les œuvres contemporaines occupant deux salles du rez-de-chaussée, tandis que les expositions temporaires se situent au second étage de l’hôtel de Mailly. 438 œuvres sont présentées, dont plus de 50 ont été restaurées pour cette réouverture.

Le parcours permanent chronologique s’organise en quatre grandes thématiques : Perpignan gothique, Perpignan baroque, Perpignan moderne et Perpignan aujourd’hui. La première est placée sous le signe des retables gothiques, autour du Retable de la Trinité (1489) de l’anonyme Maître de la Loge de Mer, incontestable chef-d’œuvre du musée perpignanais. Le « moment » baroque est dominé par les œuvres du célèbre enfant du pays Hyacinthe Rigaud (1659-1743), fameux portraitiste de Louis XIV et de son règne. C’est autour d’une autre célébrité catalane, Aristide Maillol (1861-1944), que se déploie le Perpignan moderne. Outre ses sculptures, on apprécie sa délicate et séduisante Jeune Fille de profil, une toile influencée par l’estampe japonaise et la peinture des Nabis dont Maillol se sent alors proche à la fin du XIXe siècle. Sont réunis autour du maître catalan des œuvres de son cercle d’amis, pour la plupart artistes méconnus, notamment le sculpteur Gustave Violet et les peintres Étienne Terrus, Georges-Daniel de Monfreid ou Gustave Fayet, ces deux derniers amis et collectionneurs de Gauguin. Une salle est consacrée à l’étonnante collection du notaire maître Rey : 211 toiles d’un même petit format (0,22 x 0,16 m) qui mériteraient plus de repères et d’explications didactiques. On trouve aussi des œuvres de Dufy et Lurçat qui, à un moment de leur vie, ont installé un atelier à Perpignan ou dans ses environs. La section plus contemporaine met en avant le travail de Catalans d’Espagne exilés, Antoni Clavé et Josep Grau-Garrigà.

Jean-Michel Masqué

Visuels page expo : Vue du musée ©Pascale Marchesan et
Visuel vignette : Hyacinthe Rigaud, Autoportrait dit au turban, 1698. Huile sur toile, H. : 0,83 x l. : 0,66 m, Au dos de la toile, cachet avec une couronne et inscription : galerie de son Altesse Royale Madame la Duchesse de Berry.

Archives des expos en France
spacer


Musée d’art Hyacinthe Rigaud
21, rue Mailly - 66 000 Perpignan
Du 24 juin au 30 septembre : ouvert tous les jours
de 10h30 à 19h (nocturnes les jeudis et vendredis jusqu’à 21h en juillet et en août)
Du 1er octobre au 31 mai : Ouvert du mardi au dimanche,
de 11h à 17h30 (fermé le 25 décembre et le 1er mai)
Tarif plein : 10€ (durant exposition estivale) 8 € (hors expo estivale)
Tél. 04 68 66 19 83
www.musee-rigaud.fr