Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Dali. Collection Sabater > Dali. Collection Sabater

Dali. Collection Sabater

samedi 11 février 2012

Du 10 février au 31 mai 2012
Espace Dali
11, rue Poulbot - 75018 Paris
Tous les jours, de 10h à 18h
Tarif plein : 11€
www.daliparis.com

Au cours de l’été 1968, le journaliste Enrique Sabater vient interviewer Salvador Dali (1904-1989) dans sa résidence de Port Lligat. Plus de trente ans séparent les deux hommes. Mais va se nouer entre eux une relation de complicité et de confiance qui durera jusqu’en 1981. Né en 1936 en Catalogne, Sabater est un autodidacte au parcours atypique. Footballeur professionnel, journaliste et photographe, homme d’affaires dans l’hôtellerie, pilote d’avion… il devient secrétaire et photographe attitré de Dali et passe de longues heures dans l’atelier du peintre, témoin de son œuvre, comme d’une époque unique. Intime du couple Salvador –Gala, il sera même chargé d’acquérir le fameux château Púbol. En récompense de ses bons et loyaux services, il recevra une œuvre originale chaque Noël et de nombreux autographes… sur des supports très divers que Dali lui dédicace spécialement. « Peux d’artistes ont été aussi généreux lorsqu’on leur demandait un autographe. Dans mon cas, le fait est qu’il aimait agrémenter sa signature d’un dessin : une Alice au pays des merveilles, un Quichotte dans un paysage de l’Ampurdan, un collier de montres molles ou une belle silhouette féminine. Pas moins d’une centaine d’huiles, aquarelles, dessins, maquettes de mobilier, photographies, livres et même des cartes de vœux de Noël de laboratoires pharmaceutiques ! L’Espace Dali présente pour la première fois cette collection très personnelle qui apporte une touche d’intimité si loin de l’univers pictural surréaliste de l’artiste excentrique et mégalomane. Un peu la même intimité que le visiteur ressent en pénétrant dans la maison de Dali à Port Lligat.

Catherine Rigollet