Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Wylie, Forstner…et Katz > Grenoble. Wylie, Forstner…et Katz

Grenoble. Wylie, Forstner…et Katz

mercredi 29 juillet 2009

Du 4 juillet au 27 septembre 2009
Musée de Grenoble
5, place de Lavalette
Tél. 04 76 63 44 44
www.museedegrenoble.fr<span

Trois artistes « figuratifs » sont exposés cet été au musée de Grenoble. D’une part deux jeunes artistes français : Duncan Wylie et son monde chaotique et inquiétant d’architectures dévastées par on imagine quelque cataclysme et Gregory Forstner et son humanité grotesque et cruelle peinte avec fougue et talent en usant des subterfuges du masque, du déguisement, de la transposition dans des scènes à la fois facétieuses et effrayantes. D’autre part l’américain Alex Katz et sa peinture à l’opposé des précédentes : lisse, calme, proche de l’imagerie publicitaire et des cadrages cinématographiques. Peu connu encore en France, cet artiste né en 1927 à Brooklyn développe une thématique du quotidien et de la banalité et a été associée au début des années soixante au Pop Art. Ayant suivi sa propre voie, Katz fait penser à Edward Hopper, il a cette même mélancolie, ces femmes rêveuses, ces décors neutres ou vides, toutefois chez Katz les couleurs sont vives. « Silence de la peinture, silence des êtres et des sentiments, tel pourrait être en définitive l’éthique de cette œuvre » écrit Guy Tosatto, commissaire de l’exposition, dans le catalogue « Alex Katz – An American Way of seeing ». C’est ici un des premiers parcours rétrospectifs que lui consacre un musée français en rassemblant plus de quarante peintures majeures.

C.R.