L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

" Beaux livres d’art. Catalogues d’exposition. Sélection de nouveautés". Par Catherine Rigollet
spacer

Les livres

Aux 4 coins. Paris en polaroid

« Le véritable voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux », écrivait Marcel Proust. Clément Grosjean, arpenteur parisien, flâneur de l’insolite, nous les ouvrent bien grands. Ce photographe français qui capture le monde avec des appareils Polaroid depuis 1998, privilégie l’authenticité des instants spontanés en portraits ou en photographies de rue.
De la Tour Eiffel aux Abbesses, en passant par la Motte Piquet Grenelle et le Canal Saint Martin, il nous entraîne dans un parcours singulier à travers Paris fait de souvenirs intimes, comme autant de petits fragments de mémoire et de nostalgie que tout parisien ou amoureux de la capitale peut partager. Un voyage immobile et poétique en 30 mosaïques accompagnées de textes de Nicole Barrière. Poète, écrivain, essayiste, traductrice, Directrice de la collection Accent tonique aux Éditions l’Harmattan, elle travaille régulièrement en dialogue avec d’autres artistes : peintres, photographes, musiciens.

spacer

Clément Grosjean
Textes Nicole Barrière
Les petites éditions
21x21cm, broché
64 pages
Sortie avril 2018
ISBN 978-2-9540665-9-2
20€


Gratte-Ciel

Vous ne trouverez aucun gratte-ciel français dans ces 45 défis architecturaux de New York à Dubaï. Si l’Europe n’est pourtant pas absente de cette course au gigantisme, c’est essentiellement en Amérique du Nord et surtout en Asie et au Moyen-Orient que la compétition se joue, avec comme dernier record à battre : le Burj Khalifa de Dubaï : 828 mètres. Soit le double du légendaire Empire State Building construit en 1931. À ces hauteurs stratosphériques, la conception des tours « megatall » relève autant de l’ingénierie que de l’architecture. C’est à Adrian Smith de SOM (Skidmore-Owings&Merrill) que l’on doit ainsi cette tour de 63 étages de bureaux, logements et hôtel, construite en 2010. Depuis, aucune autre n’est venue battre ce record établi par SOM, des spécialistes en la matière qui ont déjà signé : Le John Hancock Center et La Willis Tower à Chicago ou encore le One World Trade Center à New York.

Vitrines du rêve américain, comme de l’obsession du superlatif qui a gagné les pays émergents, ces gratte-ciel sont des prouesses architecturales qui fascinent et qui forcent l’admiration par la beauté du geste architectural qui les a dessinées, à chaque fois unique. Car loin des tours standardisées des années 1950, la diversité des formes est devenue la priorité pour l’environnement urbain. Une frise en dernière page témoigne de cette variété : de la pyramide de la Transamerica Pyramid de San Francisco, au torse en rotation du Turning Torso à Malmö. De la balle de revolver du St Mary axe à Londres, à la pagode chinoise du Taipei 101 à Taïwan.

Cet ouvrage propose un tour du monde des gratte-ciel les plus emblématiques construits entre 1902 et 2014, regroupés par continent. Chaque gratte-ciel est présenté sur deux doubles-pages, avec son histoire, les coulisses de sa création, les caractéristiques de sa structure, une photo pleine page et des illustrations. Un glossaire des mots techniques complète judicieusement ce passionnant guide grand public.

C.R

spacer

John Hill
Ed. Alternatives
Parution : 15-02-2018
192 p. illust.
20€


Peintures des lointains

Ce catalogue de l’exposition Peintures des lointains reproduit les 220 peintures et œuvres graphiques présentées au Musée du Quai Branly, du 30 janvier 2018 au 6 janvier 2019, enrichies d’une dizaine d’essais des plus grands chercheurs et conservateurs français. Un outil de connaissance sur le regard porté par les artistes occidentaux de l’époque sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains. Un regard né vers la fin du XVIIIe siècle avec la fascination pour les îles exotiques et qui se développe avec l’orientalisme au milieu du XIXe siècle avant de connaître de profonds changements au XXe siècle, sous l’influence de nouveaux regards et de nouvelles approches, réalistes et ethnographiques. Entre onirisme et naturalisme, fantasme et documentaire, romantisme et propagande coloniale, cette peinture témoigne de l’histoire artistique et politique.

spacer

Collectif
Editeur : Skira
Format 24x30 cm
272 pages, 200 ill.
Parution : 24-01-2018
ISBN : 978-2-37074-071-7
Prix : 45 €


Beaux-livres : Idées cadeaux 2017

- Paysages français. Une aventure photographique, 1984-2017
Cet ouvrage, riche de 270 reproductions, présente les travaux de plus d’une centaine de photographes sur le paysage français et donne les clés pour comprendre les évolutions de la France des années 1980 à nos jours. En savoir plus.
De Raphaële Bertho et Héloïse Conésa. Ed. BnF, octobre 2017. 49€

- Habiter la planète
Cet atlas présente, par zones climatiques (tempérée, aride, polaire, continentale et tropicale), les méthodes de construction adaptées aux conditions de vie des populations. Il offre également une sélection de vingt constructions architecturales.
Flammarion. Octobre 2017. 125€

- Gauguin l’alchimiste
Ce catalogue de l’exposition présentée au Grand Palais jusqu’au 22 janvier 2018, met en valeur le talent de Gauguin, qui maîtrisait des techniques diverses (peinture, dessin, gravure, sculpture, céramique) et qui en explora les limites.
Ed. RMN. Octobre 2017. 45€

- Léonard de Vinci. L’art du dessin
Une étude richement illustrée sur les dessins de Léonard de VInci, qu’ils soient de simples esquisses ou des œuvres parfaitement achevées.
De Carlo Pedretti. Citadelles & Mazenod. Octobre 2017. 49€

- 100 artistes contemporains
Cette anthologie de l’art contemporain du début du XXIe siècle, présentée dans une édition spéciale en deux volumes, rassemble les 100 artistes les plus fascinants.
De Hans Werner Hozwarth, Ed. Taschen. 2 volumes sous coffret. 696 pages. 39,99€

- Hiroshige & Eisen – les 69 stations de la route Kisokaido
La route de Kiso Kaido à travers le Japon fut tracée sur l’ordre de Tokugawa Ieyasu, qui dirigea le pays au début du XVIIe siècle et demanda à ce que des relais soient installés tout le long de cette piste accidentée qui relie Edo (l’actuelle Tokyo) et Kyoto. En 1835, le célèbre estampiste Keisai Eisen reçoit commande d’une série d’estampes qui décriront les étapes de l’itinéraire. Eisen est ensuite remplacé par Utagawa Hiroshige, qui parachève la série en 1843.
De Andreas Marks. Ed. Taschen. Septembre 2017. 234 pages. 99,99€

- Bois
Une exploration visuelle des multiples usages du bois en architecture à travers la présentation d’édifices réalisés dans le monde entier au cours du dernier millénaire. Chaque projet s’accompagne de photographies et de légendes détaillées.
De William Hall. Edition Phaidon. Septembre 2017. 40€

spacer


Normandie, maisons et jardins d’écrivains. Lieux d’inspiration

Les amoureux de la Normandie et du patrimoine en général devraient être séduits par ce beau livre consacré aux lieux de mémoire de 25 écrivains (du XVe au XXe siècle) ayant un lien fort avec la Normandie. Illustré de plus de 120 photographies, il permet de découvrir notamment des lieux fermés au public comme ceux liés à André Gide à Cuverville, Marguerite Duras à Trouville, Guy de Maupassant à Etretat, André Maurois à Elbeuf, la Comtesse de Ségur au Château des Nouettes ou bien encore Alexis de Tocqueville au Château de Tocqueville.
Qu’ils soient Normands de naissance ou d’adoption, ils ont, chacun à leur manière, magnifié l’atmosphère normande si particulière. Ainsi, si Marcel Proust était parisien, c’est bien la Normandie et notamment Cabourg (Balbec) et la Côte Fleurie qui inspira l’auteur de À la recherche du temps perdu. Y séjournant chaque été à partir de 1907, « il enchaîne les visites d’églises et d’abbayes », souligne Jérôme Marcadé, auteur de l’ouvrage, également parisien de naissance et Normand de cœur.
C’est au Havre, qui fête en 2017 les 500 ans de sa création et celle de son port que Raymond Queneau est né, un 21 février 1903. Plus havrais que normand, l’auteur de Zazie dans le métro a passé toute son enfance dans cette ville meurtrie par les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale. La reconstruction du Havre avec ses architectures d’Auguste Perret et d’Oscar Niemeyer, lui inspire Le Café de France en 1947, une nouvelle dans laquelle Queneau s’affirme « havrophile ». De sa maison natale à son lycée en passant par la bibliothèque, le visiteur peut encore partir sur ses traces. Terminons avec Flaubert, né à Rouen et qui fit de Croisset, en bord de Seine, son havre de paix et d’écriture, faisant des pays de Caux et d’Auge le cadre de ses principaux romans : Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet.

Un livre qui nous invite à entrer dans l’intimité de ces lieux de mémoire des écrivains normands au travers des photographies de Benoît Delplanque. Simples maisons ou belles demeures, grands parcs arborés ou petits jardins clos, tous reflètent la diversité de cette région qui fleure la pomme et le varech, riche d’une diversité de paysages et de mille lieux de patrimoine à visiter.

C.R

spacer

Texte : Jérôme Marcadé
Photos : Benoît Delplanque
Éditions des Falaises
Collection Lieux d’émotion
160 pages – 120 photos
29€


Un Américain à Paris

Dessins d’architecture de la donation Neil Levine

Publié à l’occasion de l’exposition de la collection de dessins d’architecture de Neil Levine, ce catalogue est déjà un hommage à cet historien de l’architecture, grand spécialiste d’Henri Labrouste et de Frank Lloyd Wright, et défenseur de bâtiments français du XIXe déconsidérés dans les années 1960, comme la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris, ou qui menaçaient d’être détruits, comme la gare d’Orsay. Constituée entre 1968 et la fin des années 1970, et léguée au musée d’Orsay en 2013, la collection de 300 dessins d’architecture de Neil Levine s’articule autour de deux axes reflétant ses intérêts d’historien : les innovations des architectes de la période romantique, dont Labrouste fut un des plus célèbres représentants (Neil Levine fut un des premiers à démontrer qu’Henri Labrouste fut davantage qu’un pionnier de l’architecture métallique), et la formation architecturale de l’École des beaux-arts, que Labrouste contribua à faire évoluer.

spacer

Co-édition (bilingue) Hazan-Musée d’Orsay
96 pages
ISBN 978-2-7541-096-28
22€


Une histoire de la peinture pour les enfants

Cet ouvrage richement illustré raconte l’histoire de l’art pictural, des peintures rupestres de Lascaux jusqu’à Jean-Michel Basquiat. Il déroule au fil des siècles l’évolution de l’art pictural à travers les tableaux de ses plus grands maîtres aussi bien dans la peinture européenne qu’asiatique ou orientale. Une belle galerie de peintures où l’on croise Jan van Eyck, Boticelli, Leonard de Vinci, Michel-Ange, Bruegel, Le Caravage Rembrandt, Vélasquez, Vermeer, Goya, Hokusaï, Turner, Van Gogh, Munch, Monet, Bonnard, Matisse, Dali, Picasso, Pollock, Frida Khalo, Roy Lichtenstein. Pour chaque tableau, un petit paragraphe nous explique l’œuvre, tandis qu’un autre nous parle de l’artiste enrichi d’une anecdote marquante autour de ses créations. Des petits dessins animent la page de façon ludique. Un livre original pour s’initier à la peinture et à l’art.

spacer

De Mick Manning
Illustrations Brita Granström
Editions Gründ
Parution 28-09-2017
88 pages
14,95€


100 photos de Thomas Pesquet pour la liberté de la presse

L’organisation internationale Reporters sans frontières s’est associée à Thomas Pesquet pour ce nouveau numéro de la collection "100 photos pour la liberté de la presse". Lancé pendant six mois à près de 28 000 km/h autour de la Terre dans la Station spatiale internationale, l’astronaute français Thomas Pesquet a photographié l’une et l’autre en observateur émerveillé mais lucide de l’ingéniosité des hommes et de la fragilité de leur planète, aussi menacée aujourd’hui que la première de leurs libertés : celle d’informer et d’être informé. Ce portfolio retrace le périple de l’astronaute, de sa préparation physique il y a 7 ans, en Allemagne, en Sardaigne ou encore en Russie, à son retour sur terre, le 2 juin 2017. Un journal de bord enrichi de textes de Michel Onfray, Claude Haigneré, Claude Onesta, Arnaud Mercier, Dominique Simmonet et par une carte du monde présentant la condition de la presse dans le monde. Un regard exceptionnel sur la terre, à 400 km au-dessus de nos têtes.

spacer

Collectif
Edition Reporters sans frontières
Paru le 17-08-2017
144 pages
ISBN : 978-2-36220-046-5
9,90€


Gaetano Pesce. Réinventer le monde sensible

Gaetano Pesce occupe depuis près de cinquante ans une position originale dans l’architecture et l’art du design. Toute sa vie, cet architecte, peintre, designer, sculpteur et philosophe italien (né en 1939 à La Spezia, près de Venise) a voulu faire accepter l’idée que l’art possède aussi une dimension pratique, utile et pragmatique. Conciliant la série industrielle avec la création de pièces uniques, il a donc cherché à gommer la frontière entre le design et l’art contemporain (« Je ne vois pas de différence entre le design et l’art », répète-t-il), réinventant la forme de nombreux bâtiments et objets du quotidien, tout en repensant leur mode de fabrication technique et l’usage des matériaux de synthèse.

En 1959, il participe à Padoue à la formation du groupe N, des jeunes architectes et designers rêvant d’inventer une forme artistique propre au service du public, loin de l’élitisme. En 1969, il crée l’une de ses œuvres les plus importantes le fauteuil UP, appelée aussi La Mama, parce qu’elle évoque une femme -aux rondeurs très felliniennes-, attachée à un boulet. Avec cette œuvre « féministe » (selon les convictions de Pesce qui dénonce ici la femme traitée comme prisonnière), aux formes anthropomorphes et à l’esprit du Pop art, le designer accède à une renommée internationale.

Depuis, naviguant entre Milan, Paris et New York, le fringant Pesce ne cesse d’inventer des formes, des usages et des matières nouvelles, pour des lampes, des chaises, des bijoux, des lustres ou des maisons. Il aime les objets utiles, les imperfections sources de beauté, l’erreur qui peut être une sorte de chance, l’asymétrie, l’hybridation (comme ses fauteuils Feltri en feutre, à cheval entre le vêtement et le meuble), la couleur (son héritage vénitien), le confort et les formes organiques (son fauteuil UP dans lequel on peut se lover en témoigne) et la gastronomie italienne ! Son fauteuil Sensa Fine Unica, créé en 2010 ressemble à une montagne de spaghetti (en PVC coloré), et il a aussi créé un Vase Spaghetti en résine de polyuréthane (édition Fish Design, 2016).
Fruit d’une année d’entretiens avec Philippe Garnier, cet ouvrage en forme d’abécédaire révèle le parcours et la pensée de ce designer militant, piquant et cultivé.

Catherine Rigollet

spacer

Édition Buchet-Chastel
Entretien avec Philippe Garnier
Collection « Entretiens »
19 janvier 2017
232 p.,19 ill.
19€


6000 ans de réceptacles. La vaisselle des siècles

À partir du 17 mai 2017 et jusqu’au 31 janvier 2018 le Musée Barbier-Mueller (Genève) présente cent pièces majeures de ses collections, de provenances, époques, cultures et matériaux divers, qui furent sélectionnées et classées par « rayons » par le poète, romancier et critique d’art Michel Butor (décédé en septembre 2016), offrant une interprétation poétique de chacun de ces conteneurs.
Inspiré par ces réceptacles, Butor a, pour chacun d’eux, écrit un poème après les avoir, au préalable, classés par « rayons » en fonction du rôle que leurs formes lui ont chuchoté. Ces boîtes, vases, plats, situles et carafes sont devenus dans son regard tantôt préparateurs, présentateurs ou verseurs tantôt décorateurs, conservateurs ou donateurs. Les 100 réceptacles reproduits dans ce livre proviennent de grandes civilisations de l’Antiquité, de cultures majeures d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et, dans une moindre mesure, d’Asie. Des vases d’artistes contemporains occidentaux, toujours choisis par Michel Butor, figurent également dans cet ouvrage-catalogue. Tous sont reproduits en quadrichromie sur la planche de droite tandis que les poèmes de Michel Butor apparaissent en regard sur la planche de gauche.
Patrimoine de l’humanité, ils présentent un panorama non seulement temporel mais aussi géographique de la création humaine.

spacer

Ouvrage collectif
Sous la direction de Michel Butor
Éditions Ides et Calendes
Juin 2017
240 pages, 101 ill.
69€