Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > JR. Encrages et street art > JR. Encrages

JR. Encrages

vendredi 16 décembre 2011

Du 19 novembre 2011 au 7 janvier 2012
Galerie Perrotin
76 rue de Turenne – 75003 Paris
Tél. 01 42 16 79 79
www.perrotin.com

En 2006, à la suite des émeutes qui ont enflammé la banlieue parisienne, le jeune photographe JR réalise des portraits en très gros plan de jeunes de banlieue qui laissent éclater leur bonne humeur ou leur esprit de rébellion en riant ou grimaçant. Tirée sur des affiches monumentales cette série de photos dénommée 28 MM. Portrait d’une génération, sera placardée sur les murs de leurs quartiers et dans le Paris bourgeois, pour changer les regards, briser des stéréotypes. Un art de l’action, de l’engagement et de la provocation que JR va poursuivre en 2007 en photographiant des Palestiniens et des Israéliens, affichant leurs photos de part et d’autre du mur de séparation et sur les murs de huit villes d’Israël et de Palestine, face à face. En 2008, dans Women Are Heroes (Les femmes sont des héros), JR s’attaque à un autre sujet auquel il donne une dimension internationale : la dignité des femmes. C’est le troisième volet de son projet 28 Millimètres, du nom de cet objectif grand angle qui oblige le photographe à se rapprocher à quelques centimètres de son modèle pour en faire le portrait. Après avoir collé ses portraits de femmes dans une favela de Rio, au Libéria, en Sierra Leone, au Cambodge, en Inde, en Belgique, en Angleterre…JR a investi les quais et les ponts de l’Ile St Louis fin 2009 avec 70 portraits de femmes, dont on ne voit que les yeux immenses, captant le regard des passants pour les faire s’arrêter, s’interroger, réagir. Au fil de ses interventions éphémères, l’ancien ado qui taguait les rues de sa banlieue à 13 ans s’est taillé une réputation internationale et des initiales à la dimension de ses photographies XXL. À 28 ans, ce lauréat du TED Prize 2011 s’est lancé dans un nouveau projet, Inside Out, autour de l’intime et de l’identité. Et il se confronte –expérience peu commune pour lui- aux cimaises d’une galerie.

Catherine Rigollet

Les éditions Alternatives lui consacrent un très bel album de 240 pages rassemblant les meilleures images de ses trois séries Portrait d’une génération, Face 2 Face et Women Are Heroes.