Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Kupka, précurseur de l’art abstrait > Kupka, précurseur de l’art abstrait

Kupka, précurseur de l’art abstrait

jeudi 26 novembre 2009

Du 28 novembre 2009 au 24 janvier 2010.
Fondation Miro
Parc de Montjuic
Du mardi au samedi 10h-19h, dimanche 10h-14h30 fermé le lundi.
www.fundaciomiro-bcn.org

Pour la première fois en Espagne, la Fondation Joan Miró à Barcelone présente les œuvres du peintre tchèque Frantisek Kupka (1871-1957). Initié dès son adolescence au spiritisme, il fait preuve de dons de médium qu’il exploitera, notamment pour financer ses études d’art. Il étudie à Prague, puis à Vienne et s’installe à Paris à partir de 1896. Kupka se passionne d’abord pour la couleur du fauvisme, puis pour les mouvements circulaires et la verticalité, omniprésente dans son œuvre et qui a sans doute contribué à son passage à l’abstraction. En1912, il est le premier à présenter au Salon d’automne une œuvre résolument et entièrement abstraite, Amorpha, Fugue en deux couleurs qui provoque un scandale. Considéré comme l’un des pionniers de l’art abstrait (mais refusant d’y être assimilé), il est aussi l’auteur de la première toile abstraite, achetée par l’Etat français, en 1936 (plan Verticaux I, 1912). En 1963, la veuve du peintre, Eugénie Kupka fit don de toutes les œuvres restées dans l’atelier de Puteaux au Musée National d’Art Moderne. L’exposition rassemble 80 peintures et dessins issus des collections du Centre Georges Pompidou, comme ce tableau emblématique de ses recherches : Autour d’un point qui traite du mouvement des planètes que Kupka étudie autour de 1910, des formes organiques qu’il aborde plus précisément à partir de la Première Guerre, mais aussi du dynamisme des machines qui marque son œuvre à la fin des années 20.

C.R.