L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

L’autre musée Rodin : la villa des Brillants à Meudon

Le musée Rodin à Paris entreprenant en 2012-2014 des travaux de muséographie et de rénovation de l’hôtel Biron où les collections et œuvres de cet artiste sont présentées, voici le moment de redécouvrir à Meudon, l’autre musée Rodin, plus secret, plus intime. Une maison de style néo-Louis XIII, au bout d’une allée de marronniers, voici la modeste villa des Brillants - du nom de la colline sur laquelle elle est bâtie – que le sculpteur loua dès 1893 avant de l’acquérir en décembre 1895. Il ne cessera d’agrandir la propriété. Il y décède le 17 novembre 1917.
La rénovation de la villa, en 1997 à partir de photographies d’époque et de descriptions de ses contemporains, restitue le cadre de vie très simple et l’atmosphère de la demeure : l’atelier avec ses plâtres et une partie de sa collection d’antiques, le petit salon, la salle à manger où il disposait sur la table ses dernières acquisitions de sculptures grecques et romaines.
En 1900, à Meudon, une cinquantaine de personnes, praticiens, ouvriers et mouleurs, travaillait autour d’Auguste Rodin (1840–1917). Il recevait dans sa propriété : modèles, jeunes artistes (Brancusi), commanditaires, personnalités comme Édouard VII. En 1901 Auguste Rodin fit reconstruire dans le parc le Pavillon de l’Alma conçu par lui, financé par Joanny Peytel, Louis Dorizon, Albert Kahn, édifié par Alexandre Marcel et Louis Sortais place de l’Alma pour son exposition monographique lors de l’Exposition Universelle de 1900. Il fera également remonter dans le parc le fronton et une partie de la façade du château d’Issy-les-Moulineaux incendié lors de la Commune en 1871. Devant la villa et dans le Pavillon, Edward Steichen photographia, à la lumière de la lune, ses sculptures.
En contrebas de la maison, le musée construit en 1931 par Henry Favier, en remplacement du Pavillon de l’Alma démoli en 1926, ouvre en 1947. Il présente de nombreux plâtres et œuvres monumentales de Rodin. Quel plaisir d’y observer le jeu de l’ombre et de la lumière sur La Porte de l’Enfer exposée en 1900, Les Bourgeois de Calais, les études de Balzac, L’Homme qui marche, les monuments à Victor Hugo, à Puvis de Chavanne et à Whistler. Les esquisses en plâtre et les terres cuites, présentées dans des vitrines, dévoilent l’acte de création et les œuvres en gestation. Dans le jardin, le bronze du Penseur domine la tombe où reposent Rodin et Rose Beuret sa discrète compagne qu’il n’épousa qu’en janvier 1917 (ils se connaissaient depuis 53 ans !).
Rodin fit don à l’État français, de cette villa et de son contenu, en octobre 1916.
Gilles Kraemer

Villa des Brillants
19, avenue Auguste Rodin - 92190 Meudon
Label « Maisons des illustres »
Toute l’année
Vendredi, samedi, dimanche, de 13h à 18h
Entrée : 4€
Visite libre de la villa et du musée
Tél. 01 41 14 35 00
www.musee-rodin.fr
Accès par le RER ligne C (Meudon Val Fleury) ou métro ligne 12 (mairie d’Issy), puis bus.
 
 
Voir aussi à Meudon :
- Le Musée d’art et d’histoire de Meudon, qui fut la demeure de la veuve de Molière, Armande Béjart, rouvre le 19 mai 2012 après une campagne de restauration et d’aménagement.
Collection sur l’histoire de la ville, peintures et sculptures de la seconde moitié du XXe siècle
11, rue des Pierres - 92190 Meudon
Tous les jours sauf mardi et mois d’août, de 14h à 18h
Entrée : 2,50€
www.meudon.fr