L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

L’essence du bois

Coffre en chêne, armoire en ébène des Indes, secrétaire dos-d’âne en bois de violette, commode en loupe d’érable, banc en châtaignier, bureau en acajou de Saint-Domingue, médaillier en loupe de peuplier…depuis toujours le bois est employé pour le mobilier qui forme notre cadre de vie. Mais savons-nous le reconnaître ? Et le connaissons-nous vraiment ? Cet ouvrage unique qui constitue un manuel d’identification macroscopique des bois du mobilier français de la Renaissance à l’Art déco n’est pas seulement destiné aux professionnels, c’est une mine d’or pour tous les amoureux du bois, et des meubles.
En 280 pages superbement illustrées, on apprend à lire le bois, à comprendre son anatomie, à connaître ses singularités et ses pièges, à identifier ses usages. Quelque 75 essences de bois européen et exotique sont détaillées ; chacune faisant l’objet d’une double page enrichie de photographies (plans transversaux, longitudinaux et détails de meubles). L’histoire du commerce du bois depuis l’Antiquité fait l’objet d’un chapitre. Un autre étudie une soixantaine de meubles de collections publiques, mettant en valeur le travail des ébénistes qui ont su choisir, travailler, assembler les essences et repérer celles qui comme le Houx peuvent se teindre de différentes couleurs, remplaçant ainsi astucieusement l’ivoire ou l’ébène en marqueterie. Si les espèces européennes nous sont connues, du moins leur nom, certaines essences ligneuses exotiques révèlent bien des surprises aux non-initiés. Ainsi ce Gaïac ou « bois de vie » si rare dans le mobilier car rendu cher par ses vertus médicinales. Ce Bois serpent qui a séduit notamment Louis Majorelle pour l’exubérance de son veinage à l’aspect persillé. Le Movingui, ce bois jaune poussant en Afrique et astucieusement utilisé pendant la période Art Déco pour imiter le Citronnier de Ceylan. Ou encore cette Amourette que l’on retrouve au XXe siècle, valorisé par les bijoutiers et choisi par des archetiers pour la fabrication d’archets baroques.
L’ouvrage idéal pour en apprendre davantage sur le bois et ses variations infinies qui en font un matériau simple, universel et intemporel, mais aussi singulier, précieux et rare.

Editions du Patrimoine
22-10-2020
19,5x24,5 cm
280 p.
500 ill.
59€ prix lancement
80€ à partir du 1-2-2021