L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Les statues-menhirs de l’Aveyron

Une vingtaine de menhirs dressés dans un musée, la rencontre est surprenante pour les visiteurs davantage habitués à contempler ces hautes pierres fichées en terre. Et si, en France, les menhirs sont plus souvent associés à la Bretagne (le terme « menhir » est d’ailleurs construit à partir du breton maen, « pierre », et hir, « longue »), on en trouve dans d’autres régions, et notamment en Aveyron, premier parc mégalithique de France avec un ensemble de 150 monuments dressés (déjà répertoriés), les plus lointains témoignages de la présence de l’Homme sur les terres aveyronnaises. Ceux du musée d’archéologie et d’histoire du Rouergue (musée Fenaille) ont la particularité d’être gravés. Ce sont de véritables statues représentant symboliquement des hommes ou des femmes –à taille presque réelle- comme cette belle statue-menhir en grès, dite la Dame de Saint-Sernin. Elle est représentée en pied, les jambes droites, les bras repliés sur le buste, la taille marquée par une ceinture, les seins figurés par deux boutons, les traits du visage simplifiés : seuls les yeux et le nez sont tracés. Elle porte des tatouages en forme de traits parallèles sur les joues, comme des scarifications et un large collier. Elle est vêtue d’un grand manteau dont les lourds plis parallèles sont visibles dans le dos. Ces statues-menhirs, contemporaines de la naissance de la grande statuaire en Égypte et Mésopotamie, sont de véritables œuvres d’art préhistoriques, du Néolithique (vers 3000 à 2000 ans avant J.-C.), qui interpellent sur leur représentation anthropomorphe (divinités, héros, dignitaires ?), sur leur signification et l’organisation dont ont dû faire preuve les hommes pour mettre en place ces grès massifs pesant de 300 kg à 1 tonne et mesurant jusqu’à 4 mètres de haut. « Lorsque pour la première fois j’ai vu les stèles gravées du musée Fenaille, ce fut un choc », témoigne le peintre Pierre Soulages, natif de Rodez.
Catherine Rigollet
Visuel : Statue-menhir dite la Dame de Saint-Sernin. Vers 3 300 - 2 200 avant notre ère, grès. H. 106 cm. Poids : 171 kg. Photo C.R.
- Fondé en 1837 grâce au mécénat de l’industriel Maurice Fenaille, le musée d’archéologie et d’histoire du Rouergue est abrité dans le bel hôtel de Jouéry (14e-18e siècle). Il expose également de belles collections de l’époque Gallo-romaine à la Renaissance dans une scénographie aérée et pédagogique.
- A voir à proximité de Rodez :

Conques, classé parmi les Plus Beaux Villages de France et son abbatiale Sainte-Foy. Un joyau de l’art roman (exceptionnel tympan du Jugement dernier), lieu des premières émotions artistiques de Soulages pour lequel il créa 104 vitraux en verre translucide en 1986.
Office de tourisme de Conques-Marcillac : 05 65 72 85 00
www.conques.fr
www.tourisme-aveyron.com

Musée Fenaille
14 place Raynaldy, Rodez (Aveyron)
Du lundi au dimanche en juillet-août
Fermé le lundi de septembre à juin
Plein tarif : 7€ (avec ce ticket : entrée aux musées Soulages et Denys-Puech)
Tél : 05 65 73 84 30
Voir le détail des horaires sur :
www.musee-fenaille.grand-rodez.com
- A voir à Rodez :
Le musée Soulages
La Cathédrale gothique en grès rose et son clocher haut de 87 mètres
La vieille ville et ses maisons à pans de bois
- Pour vous restaurer :
L’Aubrac, brasserie-restaurant d’Annie et Philippe Bourel à Rodez. Spécialité viande de l’Aubrac et Aligot. Tél. 05 65 72 22 91.
- Pour séjourner :
Hôtel Mercure et sa façade Art Déco
www.mercure-rodez-cathedrale.com
L’Hostellerie de Fontanges sur la route de Conques
www.hostellerie-fontanges.com