L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Louis Benech, douze jardins ailleurs

Après Louis Benech, douze jardins en France, publié en 2012, ce nouvel ouvrage est cette fois consacré aux nombreux jardins réalisés à l’étranger par ce paysagiste à l’étonnant parcours.
D’abord diplômé d’une maîtrise en droit avant que l’amour des plantes le rattrape, Louis Benech devient ouvrier horticole dans les célèbres pépinières Hillier en Angleterre. À son retour en France, il devient jardinier dans une propriété privée de Normandie. Ce n’est qu’en 1985 qu’il prend son envol et entame sa carrière de paysagiste. En 1990, il est chargé, avec Pascal Cribier et François Roubaud, du réaménagement de la partie ancienne des Tuileries. Depuis, il a travaillé sur de nombreux jardins déjà établis tels que les jardins de l’Elysée, le Quai d’Orsay, Courson, la roseraie de Pavlovsk à Saint Pétersbourg, le domaine impérial d’Achilleion à Corfou, le quadrilatère des Archives Nationales, le parc du château de Chaumont-sur-Loire ou le bosquet du Théâtre d’Eau dans les jardins du château de Versailles. Avec son équipe, il conçoit et réalise plus de 300 projets de parcs et jardins, publics et privés, de la Corée au Panama, en passant par le Pérou, le Canada, les États-Unis, le Portugal, la Grèce ou le Maroc. Pour chacune de ses réalisations, il dit s’attacher à harmoniser le projet paysager et l’environnement architectural ou naturel du site, avec le souci de créer des jardins pérennes.
Dans cet ouvrage, on visite ainsi les jardins réalisés en Suisse, à Gstaad ou Genève, au Portugal à Comporta, en Grèce à Pétrothalassa, en Espagne à Barcelone ou Porto Ercole en Italie. Un détour au Maroc nous entraine dans un riad de Marrakech et les allées d’un jardin-oasis à proximité de Ouarzazate. On découvre aussi ceux qu’il a dessinés aux États-Unis, dans le Connecticut, un jardin sur une immense terrasse au cœur de Manhattan, un autre à la Nouvelle-Orléans. L’ouvrage nous donne enfin l’occasion de découvrir une des réalisations les plus récentes de Louis Benech avec un jardin extraordinaire sur la côte néo-zélandaise dominant le Pacifique.

Préface de Frédéric Mitterrand
textes d’Éric Jansen
éd. Gourcuff-Gradenigo
224 pages
39 €
www.gourcuff-gradenigo.com