L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

spacer

La galerie de l'Agora des arts

Maryse Dugois - Sculpteuse de papier

Dans l'atelier de Maryse Dugois

Féerie de papier

C’est le papier de soie, le matériau le plus léger et le plus simple que Maryse Dugois a choisi il y a une quinzaine d’années pour créer des formes épurées inspirées par la nature, donnant naissance à des formes légères, délicates et transparentes, dans lesquelles on reconnait : fleurs d’eau douce, graines, ammonites, oursins, coraux, méduses, dans des formats parfois surdimensionnés, comme ces cœurs de lotus de 40 cm de diamètre.

Des sculptures empreintes de sérénité qui révèlent les effets de matière et captent la lumière naturelle. Des œuvres conçues le plus souvent sans structures en fil de fer, ni colle, avec un papier à la qualité irréprochable, fabriqué dans la Drôme par la Papeterie de Montségur, leader européen du papier de soie depuis 1840.
Après le blanc qui donne à ses sculptures la pureté, la transparence laiteuse de l’albâtre, elle joue aussi avec la préciosité et l’effet velours du noir, la richesse et les reflets de l’or, continuant d’inventer son univers de papier savamment plissé, froissé, frisotté à la main de manière instinctive, découpé parfois pour former de très longs rideaux de dentelles blanches ou noires aux reflets d’ardoise.

Un monde poétique et harmonieux pour le plaisir pur de l’objet d’art à contempler. Il peut aussi s’illuminer de l’intérieur pour devenir sculpture lumineuse, ou sublimer des vitrines de luxe, servant notamment d’écrin aux précieux flacons de parfum dans les boutiques Guerlain, pour qui elle a notamment créé des petites robes en papier noir à l’occasion de la sortie de la fameuse fragrance hommage à Coco Chanel, et mêmes des chaussures en papier de soie dignes des petits pieds d’une princesse Cendrillon.

Diplômée de l’École Boulle, Maryse Dugois a d’abord enseigné, illustré des livres pour la jeunesse, créé pour la publicité et le packaging, avant de débuter en 2000 son œuvre de papier. Une féerie d’objets décoratifs originaux pour les particuliers comme pour les vitrines des maisons de luxe. Des œuvres qu’elle expose régulièrement dans les galeries et dans les salons (Maisons & Objets, Révélations) et dont elle photographie le processus d’élaboration pour capter la progression de la lumière sur chaque pièce. Une œuvre photographique à part entière, qu’elle juge complémentaire et envisage de publier.

Catherine Rigollet (janvier-février 2016)
Photos des œuvres : Maryse Dugois
Portrait de Maryse Dugois : D.R