L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes
spacer

Normandie, maisons et jardins d’écrivains. Lieux d’inspiration

Les amoureux de la Normandie et du patrimoine en général devraient être séduits par ce beau livre consacré aux lieux de mémoire de 25 écrivains (du XVe au XXe siècle) ayant un lien fort avec la Normandie. Illustré de plus de 120 photographies, il permet de découvrir notamment des lieux fermés au public comme ceux liés à André Gide à Cuverville, Marguerite Duras à Trouville, Guy de Maupassant à Etretat, André Maurois à Elbeuf, la Comtesse de Ségur au Château des Nouettes ou bien encore Alexis de Tocqueville au Château de Tocqueville.
Qu’ils soient Normands de naissance ou d’adoption, ils ont, chacun à leur manière, magnifié l’atmosphère normande si particulière. Ainsi, si Marcel Proust était parisien, c’est bien la Normandie et notamment Cabourg (Balbec) et la Côte Fleurie qui inspira l’auteur de À la recherche du temps perdu. Y séjournant chaque été à partir de 1907, « il enchaîne les visites d’églises et d’abbayes », souligne Jérôme Marcadé, auteur de l’ouvrage, également parisien de naissance et Normand de cœur.
C’est au Havre, qui fête en 2017 les 500 ans de sa création et celle de son port que Raymond Queneau est né, un 21 février 1903. Plus havrais que normand, l’auteur de Zazie dans le métro a passé toute son enfance dans cette ville meurtrie par les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale. La reconstruction du Havre avec ses architectures d’Auguste Perret et d’Oscar Niemeyer, lui inspire Le Café de France en 1947, une nouvelle dans laquelle Queneau s’affirme « havrophile ». De sa maison natale à son lycée en passant par la bibliothèque, le visiteur peut encore partir sur ses traces. Terminons avec Flaubert, né à Rouen et qui fit de Croisset, en bord de Seine, son havre de paix et d’écriture, faisant des pays de Caux et d’Auge le cadre de ses principaux romans : Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet.
Un livre qui nous invite à entrer dans l’intimité de ces lieux de mémoire des écrivains normands au travers des photographies de Benoît Delplanque. Simples maisons ou belles demeures, grands parcs arborés ou petits jardins clos, tous reflètent la diversité de cette région qui fleure la pomme et le varech, riche d’une diversité de paysages et de mille lieux de patrimoine à visiter.
C.R

Texte : Jérôme Marcadé
Photos : Benoît Delplanque
Éditions des Falaises
Collection Lieux d’émotion
160 pages – 120 photos
29€