Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 25/06/2016

Le livre du mois

Les bains de mer en Normandie
Voilà un livre qui tombe à pic dans le calendrier, au moment où l’on fête les 80 ans des congés payés et où débute la période estivale et sa transhumance des vacanciers vers les plages normandes. Une centaine de photographies noir et blanc issues du fonds de l’agence Roger-Viollet et autant d’ instantanés de souvenirs de vacances pour plusieurs générations de Français. Lire la suite de cette chronique dans la rubrique : Livres d’art.

L'artiste du mois

François Trocquet. Le paysagiste au stylo à bille.
Depuis qu’il a quitté la peinture pour le dessin en 1999, François Trocquet a couvert des milliers de grands papiers d’œuvres sérielles : arbres, intérieurs, promeneurs, maisons cadrées serrées comme des portraits, paysages sans ligne de fuite, exclusivement au stylo à bille. Reportage.

Coup  de coeur

Paris. Un Art Pauvre...qui en dit long
Le musée national d’art moderne, qui conserve l’un des ensembles les plus importants d’Arte Povera au monde, passe en revue les pratiques artistiques attachées à la question du « pauvre » dans la création, dès les années 1960 : dans les arts plastiques, mais aussi dans d’autres domaines, comme le design et l’architecture. Une exposition qui montre que l’Arte Povera est un art modeste qui en dit long. Jusqu’au 29 août 2016. Lire la suite.

Londres. La Nouvelle Tate Modern : les femmes en lumière

Avec l’ouverture le 17 juin de la Switch House, un deuxième bâtiment de 10 étages, la Tate Modern s’offre 60% de surface d’exposition supplémentaire et déploie ses collections d’art moderne et contemporain en mettant les artistes femmes en lumière, et en misant sur la globalisation de l’art. Bien joué ! Reportage.

Issoudun : Zao Wou-Ki collectionneur

Cette première exposition de la collection de Zao Wou-Ki offerte à Issoudun, en septembre 2015, montre 90 œuvres d’artistes majeurs du 20e siècle (Klee, Michaux, Artaud, Hartung, etc), précédées d’une trentaine de toiles de Zao Wou-Ki. Jusqu’au 30 décembre 2016. Reportage.

Aubagne. Hans Hartung

Hans Hartung, pionnier de l’abstraction lyrique fut aussi légionnaire. Une double exposition évoque cette partie intense de sa vie et son œuvre audacieuse. Jusqu’au 28 août 2016. Reportage.

Paris. L’univers érotique d’Araki

Sa notoriété mondiale a souvent reposé sur l’érotisme de son art, qu’il s’agisse des séries sulfureuses consacrées à l’art du bondage (ligotage), de l’hommage impudique à sa femme Yoko ou de sa galerie de fleurs érotiques qui rappellent celles de Robert Mapplethorpe. Cette première rétrospective en France consacrée à l’un des grands maîtres de la photographie contemporaine japonaise présente 400 tirages et quelque cinquante années de travail. Fascinant et dérangeant. Musée Guimet. Jusqu’au 5 septembre 2016.

Paris. Dans l’atelier. L’artiste photographié d’Ingres à Jeff Koons

Presque un voyage initiatique. Une exposition foisonnante et passionnante ! En 400 photographies et quelques peintures et vidéos présentées en un accrochage thématique, vous pénétrez sans effraction dans le royaume sacré de la création picturale, en présence des artistes, ou en leur absence, en noir et blanc au 19ème siècle, ou en couleur par la suite. Jusqu’au 17 juillet 2016.
Reportage.

Dunkerque. Every body

À travers de plus de 70 œuvres issues de collections publiques ou privées, le LAAC de Dunkerque nous offre un panorama du corps et de ses représentations par une trentaine d’artistes, de1960 à aujourd’hui. Le Laac. Du 29 avril au 18 septembre 2016. Une exposition à voir et à penser. Lire l’article.


Paris. Jardins d’Orient. De l’Alhambra au Taj MahalL’Institut du monde arabe propose un beau voyage dans le temps et l’espace des jardins arabo-islamiques et, au-delà, des jardins moghols et hispano-mauresques. Un voyage qui commence par un jardin éphémère de roses, d’orangers, de palmiers et de jasmins. Jusqu’au 25 septembre 2016. Lire l’article.


Paris. Klee : l’ironie à l’œuvreRéunissant environ deux cent trente œuvres, cette rétrospective thématique nous invite à redécouvrir l’œuvre de Paul Klee à travers le prisme de l’ironie. Un regard inédit sur cet artiste insaisissable. Réussi ! Du 6 avril au 1er août 2016 au Centre Pompidou. Lire l’article.


Saint-Riquier. Titus Carmel & Alain Fleischer Dans le cadre de sa saison culturelle consacrée à l’écriture, « au sens pluriel du terme », l’Abbaye royale de Saint-Riquier présente deux expositions : Titus-Carmel - Peindre, écrire et Alain Fleischer - La lecture. Entre poésie et fiction. Du 5 juin au 23 décembre 2016. En savoir plus.


Paris. Albert Marquet. Peintre du temps suspenduAvec une obsession du paysage et une attirance pour l’eau, Albert Marquet (1875-1947) a peint des ports, des plages et des bords de rivières, avec une certaine mélancolie. Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacre une rétrospective à cet artiste grand voyageur à l’esprit indépendant et résistant. Jusqu’au 21 août 2016. En savoir plus.


Normandie Impressionniste Du 16 avril au 26 septembre 2016, la troisième édition du festival Normandie Impressionniste fédère 450 événements autour d’une thématique commune : le portrait. Au sens classique du terme mais aussi dans une interprétation plus contemporaine.
Zoom sur six expositions.


Paris. Seydou KeïtaLoin des stéréotypes, des photos codifiées à vocation anthropologique prises lors de la période coloniale, le photographe malien Seydou Keïta (c. 1921-2001) nous offre 300 photos en noir et blanc, prises de 1949 à 1962. Des portraits, à la demande de la classe moyenne de Bamako, capitale du Mali. Jusqu’au 11 juillet 2016. Suite de l’article.

En bref

Les collections des 14 musées de la Ville de Paris en ligne

Les internautes ont ainsi accès à un ensemble de contenus numériques d’une richesse incomparable, plus de 185 000 notices d’œuvres, ressources bibliographiques et archives, allant de l’archéologie à l’Art contemporain.
www.parismuseescollections.paris.fr

Saint Omer. « Chefs-d’œuvre en dialogue ». Plus de 100 peintures du 15e au 19e siècle, issues des deux collections, entrent en résonance. Ce sont au total pas moins de 65 figures majeures qui ont marqué l’art de leur temps qui y sont représentées : la dynastie des Brueghel, Van Dyck, Snyders, Carrache, Ribera, Giordano, Teniers, Lesueur, Boucher, Robert, Boilly, Prud’hon, Boudin, Corot et bien d’autres…Musée de l’hôtel Sandelin. Du 22 juin au 28 août 2016. http://www.patrimoines-saint-omer.fr/Les-musees-et-oeuvres/M... Annecy. Inverso Mundus Installation vidéo du groupe russe AES+F, "Inverso Mundus" (Le monde à l’envers) est vraiment un évènement...certes dérangeant et suscitant des réactions controversées, mais très intéressant...Jusqu’au 2 octobre 2016. Parc du Haras. www.fondation-salomon.com Orléans. Bernard Foucher : entre matière, lumière et transparence Créateur de vitraux, mais aussi peintre, illustrateur de livres de poésie et sculpteur sur bois et pierre, Bernard Foucher, né à Orléans en 1944, y expose tout l’été à la Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier (XIIe siècle) une série d’œuvres (peintures, sculptures, vitraux, livres d’artiste, tapisserie) qui s’inscrivent dans une continuité et un même élan : prenant racine dans le vécu de son enfance, empruntant à la nature, à l’art roman et s’inscrivant dans sa quête de la lumière. Du 11 juin au 28 août 2016. Tél. 02 38 79 24 85. www.orleans-agglo.fr et www.bernard-foucher.com Avignon. Louise Cara et François Villais : villes tectoniques & villages aériens Dans la tranquillité de la Cour de l’ancien Archevêché, découverte des installations de François Villais, land-artiste et Louise Cara artiste-peintre. Entrée libre. Du vendredi 1er juillet au dimanche 31 juillet de 13h à 19h. Et les 17 et 18 septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine. 35 rue d’Annanelle – Avignon. http://www.provenceguide.com/fetes-et-manifestations/avignon... Dunkerque. Barthélémy Toguo : « Road to exile » Dans le cadre de l’exposition Every body, le LAAC invite l’artiste Barthélémy Toguo a présenter dans le forum du musée : Road to exile, une embarcation transportant des baluchons qui contiennent des objets, des souvenirs, des vêtements…Une œuvre qui pose, dans une actualité brûlante, la question de la migration. Jusqu’au 11 septembre 2016. En savoir plus. Deauville. Jacques-Emile Blanche, portraitiste de la Belle Époque Après Évian, Deauville accueille l’exposition consacrée à ce peintre, dont les œuvres reflètent un microcosme raffiné, érudit et talentueux, et qui traverse sereinement, accompagné de ses modèles à taille de guêpe ou au col cassé, une époque qui allait vivre la Grande Guerre. Du 16 avril au 18 septembre 2016. Les éditions des Falaises publient à cette occasion : "J.E. Blanche, portrait d’une société". Paris. Marguerite-Jeanne Carpentier : "La refusée". Élève de Rodin, ayant très vite pris son indépendance artistique, M.J Carpentier (1886-1965) a sculpté des nus et des portraits (Jules Verne). Mais aussi peint, dessiné, gravé des paysages parisiens, des natures mortes et le petit peuple de Paris. Une cinquantaine d’œuvres fait (re)découvrir cette artiste qui lutta pour réaliser son œuvre et se faire connaître, ouvrant un atelier qui attire d’autres femmes telles Elise Rieuf et Charlotte Musson. Du 16 au 19 juin 2016. Et des interventions durant 4 jours d’expo. Vernissage le 16 juin à partir de 19h. 16, avenue de Bouvines, 75011 Paris. Tél. 06 12 73 19 00. Venise. Biennale d’architecture 2016 La 15e Biennale internationale d’Architecture de Venise se déroulera du 28 mai au 27 novembre 2016 dans les Giardini et à l’Arsenale. Elle investit également le centre historique de la ville. www.labiennale.org/it/Home.html L’Abbaye de l’Epau. Photographies à ciel ouvert en Sarthe. Pour la quatrième année consécutive, le Département de la Sarthe accueille dans le parc de l’abbaye de l’Épau, aux portes du Mans, un parcours photographique à ciel ouvert. Une flânerie aux quatre coins du globe réunissant neuf photographes autour du thème du voyage, dont Vincent Munier, qui a parcouru les plaines glacées de la planète. Du 14 mai au 2 novembre 2016. http://epau.sarthe.com La Creuse, une Vallée-Atelier Au XIXe siècle, alors que certains artistes parcourent l’Europe en quête de motifs, d’autres s’installent dans la vallée de la Creuse, comme Allan Österlind (1855-1938), Eugène Alluaud (1866-1947) et Alfred Smith (1854-1936).
250 œuvres inédites témoignent de la créativité de ce foyer artistique : au Musée-Château d’Ars à La Châtre, au Musée de la Vallée de la Creuse à Eguzon, au Musée d’art et d’archéologie de Guéret et au Musée des Beaux Arts à Limoges qui expose Charles Bichet (1863-1929). - De mai à septembre. www.tourisme-creuse.com
Quimper. Autoportraits Van Gogh, Gauguin, Cézanne, Monet, Degas, Courbet et bien d’autres… Plus de 40 toiles d’autoportraits provenant des collections du Musée d’Orsay retracent l’histoire et la diversité des courants artistiques qui ont permis l’émergence de la peinture moderne. Musée des Beaux-Arts. Du 17 juin au 2 octobre. www.mbaq.fr L’Isle-Adam (95). Claude Visieux Sculpteur, dessinateur et peintre Claude Viseux (1927-2008) expérimente, détourne, transforme les matériaux et les techniques pour créer des œuvres singulières, inspirées tour à tour par le monde marin et organique, par l’Inde où il fit de nombreux voyages, mais aussi par les objets du quotidien. Du 22 mai au 25 septembre 2016. Musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq. www.musee.ville-isle-adam.fr