Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 24/10/2020

Le livre du mois

Haut lieu de notre patrimoine, le Mobilier national est l’héritier du Garde-meuble de la Couronne et des manufactures royales.
C’est aussi un acteur majeur de la création contemporaine et de la promotion des métiers d’art à la française. lire la suite dans la rubrique : Livres d’art.

L'artiste du mois

Hugues Losfeld – Peintre en décor
Héritier des peintres de fresques de l’Antiquité grecque ou romaine dont le talent pour les trompe-l’œil d’intérieur a ressurgi à la Renaissance puis au XVIIIe siècle pour orner églises, châteaux, hôtels particuliers…Hugues Losfeld est un artisan d’art de la réplique, doublé d’un artiste créatif.

Coup  de coeur
Les Olmèques et les cultures du Golfe du Mexique

Paris. Musée du Quai Branly
Jusqu’au 25 juillet 2021.

Quelque 300 pièces, souvent monumentales, ont fait le voyage depuis le Mexique jusqu’à Paris pour cette exposition inédite en Europe qui dévoile la richesse culturelle de la civilisation olmèque qui s’est épanouie, entre 1600 et 400 avant notre ère, dans la plaine côtière fertile au sud des états actuels de Veracruz et de Tabasco. Fascinant.

Léon Spilliaert. Lumière et solitude

Paris. Musée d’Orsay
Jusqu’au 10 janvier 2021.

Artiste belge né à Ostende, Spilliaert déroute par ses œuvres sombres et austères explorant des angoisses existentielles, mais fascinantes par la puissance de leur imaginaire. Cette exposition, la première en France depuis près de 40 ans, se concentre sur les années 1900 à 1919, les plus intenses et radicales de son œuvre.

L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)

Paris - Petit Palais
Jusqu’au 3 janvier 2021.

Peintures précises et délicates, plus de 200 œuvres d’artistes phares de cette période comme Christoffer Eckersberg, Christen Købke, Martinus Rørbye ou encore Constantin Hansen offrent une plongée dans le Danemark du XIXe siècle.

Josef Koudelka : Ruines

Paris. BnF / site François Mitterrand
Jusqu’au 16 décembre 2020.

Pendant près de trente ans, Josef Koudelka a sillonné environ 200 sites archéologiques du pourtour méditerranéen, dont il a tiré des centaines de photographies panoramiques en noir et blanc. De ce projet singulier, la Bibliothèque nationale de France présente 110 tirages monumentaux dans une mise en scène qui nous invite à nous promener dans la beauté des ruines.


Soleils noirsLens (62) - Louvre
Jusqu’au 25 janvier 2021

Poétique et sensorielle, l’exposition offre une rencontre inédite avec plus de 140 chefs-d’œuvre croisant les époques et les disciplines. Près de 75 ans après l’exposition mythique Le Noir est une couleur, elle propose de plonger dans l’observation fascinante de cette tonalité au symbolisme pluriel dans les arts occidentaux, de l’antiquité à nos jours.


Les sculpteurs du travailNogent-sur-Seine (10) - Musée C. Claudel
Jusqu’au 7 mars 2021.

L’exposition se consacre aux sculpteurs qui au tournant du XIXe siècle ont sculpté sur le thème du travail pour le glorifier ou au contraire dénoncer les dérives de la condition ouvrière. Au total, 150 œuvres racontent l’histoire d’humbles travailleurs devenus des héros de marbre ou de bronze !


Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique Paris - Musée de l’Orangerie
Jusqu’au 14 décembre 2020.

L’exposition se concentre sur les quelques années (1908-1918) durant lesquelles Chirico met en place ce vocabulaire plastique singulier, ces toiles-rébus qui vont le faire remarquer par certaines personnalités artistiques de son temps. À commencer par Guillaume Apollinaire, le premier à qualifier sa peinture de « métaphysique ».


L’Atelier de la nature, 1860-1910. « L’effet Giverny »Giverny (27) - musée des Impressionnistes
Jusqu’au 3 janvier 2021.

Comment les artistes américains ont changé leur façon de peindre le paysage sous l’influence des impressionnistes français, notamment Monet.

En bref

Collection Pinault Paris
François Pinault annonce que la Bourse de Commerce, musée de la Collection Pinault à Paris, ouvrira ses portes au public samedi 23 janvier 2021.

Annulation du Salon International du Patrimoine Culturel
prévue du 28 au 31 octobre 2020 au Carrousel du Louvre.

Annulation de Paris Photo
prévue en novembre au Grand Palais.

Annulation de la FIAC
prévue du 22 au 25 octobre au Grand Palais

Fine Arts Paris. Changement de date et de lieu
Ce salon consacré aux beaux-arts et aux antiquités qui devait se tenir du 18 au 22 novembre dans la cour du Dôme des Invalides, s’installera au Palais Brongniart, du 26 au 29 novembre.

Fermeture pour travaux du musée de Cluny
Réouverture totale du musée entièrement rénové prévue début 2022

Paris. Cindy Sherman. Une rétrospective (de 1975 à 2020) Depuis le milieu des années 1970, Cindy Sherman (née aux États-Unis en 1954) se met en scène en endossant une multitude de rôles féminins afin de décrypter les mécanismes des modes de représentation stéréotypés de l’identité féminine et du corps. De faux « autoportraits » tour à tour drôles, subversifs, surréalistes, dérangeants voire trash. L’exposition réunit 170 œuvres de cette « reine du selfie » (de 1975 à 2020), soit plus de 300 images articulées par séries, dont une série nouvelle présentant des figures masculines et des couples. Fondation Vuitton. Du 23 septembre 2020 au 3 janvier 2021. Epinal (88). Ipoustéguy. De la peinture abstraite à la sculpture figurative. Nombreux événements dans la Meuse à l’occasion du Centenaire de Jean Robert, dit Ipoustéguy, un artiste qui s’est passionné pour la simplification des formes, la construction des espaces et la géométrie des volumes. En témoignent ses peintures de 1950, ses fers soudés et fonte de fer de 1955. Musée départemental d’art ancien et contemporain. Du 4 juillet au 20 décembre 2020. https://museedepartemental.vosges.fr/ Paris. Rodin en son jardin Le musée Rodin est installé depuis 1919 sur le site de l’hôtel Biron et de son jardin où vécu le sculpteur. Trente-cinq tirages issus des collections sont exposés en plein air. Du 1er août au 29 novembre 2020. http://www.musee-rodin.fr/fr/exposition/rodin-en-son-jardin Paris. Dans les têtes de Stéphane Blanquet Cet artiste hors-norme déploie dans le temple parisien de l’art brut et de l’art Outsider son imaginaire tentaculaire. Une carte blanche qui est également pour lui l’occasion d’inviter des artistes internationaux avec qui il partage le même goût pour notre « humanité souterraine ». Du 5 septembre 2020 au 30 juillet 2021. Halle Saint Pierre.
www.hallesaintpierre.org
Paris. Zóbel-Chillida : Chemins Croisés Le sculpteur basque Eduardo Chillida (1924-2002) et le peintre hispano-philippin Fernando Zóbel (1924-1984), deux artistes clefs de l’après-guerre en Espagne, sont réunis dans une exposition qui révèle les liens créatifs et l’admiration mutuelle entre eux. L’exposition rassemble des toiles de Zóbel et des sculptures de Chillida au sein de la galerie Mayoral. Installée depuis 30 ans à Barcelone, référence dans l’art espagnol du XXe siècle (Miró, Picasso, Dali, Tàpies, Chillida, Millares et Saura), la galerie Mayoral a ouvert un espace à Paris en novembre 2019, au 36 avenue Matignon. Du 12 septembre 2020 au 9 janvier 2021. www.galeriamayoral.com Calais (62). Peintures des lointains. Voyages de Jeanne Thil. Reconnue pour sa carrière d’artiste voyageuse, cette calaisienne (1887-1968) a parcouru le sud de l’Europe, surtout la Tunisie qu’elle n’a cessé de représenter pendant plus de quarante ans dans des peintures baignées de tonalités éclatantes et lumineuses. Musée des beaux-arts de Calais. Du 15 juillet 2020 au 28 février 2021. www.calais.fr Paris. Martin Barré Considéré comme l’un des peintres abstraits les plus importants de la seconde moitié du 20e siècle, Martin Barré (1924-1993) fait l’objet d’une rétrospective au Centre Pompidou. Cette exposition fait suite à celles consacrées aux artistes abstraits Pierre Soulages, Simon Hantaï, Jesus Rafaël Soto, François Morellet ou, dernièrement, Ellsworth Kelly. Jusqu’au 4 janvier 2021. www.centrepompidou.fr