Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 23/09/2019

Le livre du mois

Les retables de la Sainte-Chapelle
Conservés au musée du Louvre depuis 1816 et récemment restaurés par Béatrice Beillard et Agnès Gall-Ortlik, les deux retables provenant de la Sainte-Chapelle de Paris comptent au nombre des chefs-d’œuvre de la Renaissance française... Lire la suite dans la rubrique : Livres d’art.

L'artiste du mois

Noël Coret, Commissaire de l’exposition "Trésors de Banlieues"
Ce spécialiste du postimpressionnisme et de l’École de Paris, président du Salon d’Automne international depuis 2011, nous dévoile les secrets de fabrication de cette exposition unique en France.

Coup  de coeur
Là où l’âme se plaît

Dans les communs du château de Tanlay (Yonne), les sculptures, peintures, photographies et installations d’une quinzaine d’artistes montrent la richesse spirituelle du Bénin et la vitalité de son art contemporain. Jusqu’au 29 septembre 2019. Reportage.

Albert Marquet. La Méditerranée

Marquet, peintre à sa fenêtre, voyageur immobile, « silencieux contemplatif » de l’eau et des bateaux est à retrouver à Sète. Jusqu’au 3 novembre 2019. Lire l’article.

Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé

Connu pour ses paysages verdoyants peuplés de nymphes, de satyres et de bacchanales, cet ami de Vuillard et de Bonnard, cache aussi un dépressif dont la palette lumineuse peut virer au noir le plus sombre. Musée des Impressionnismes à Giverny. Du 27 juillet au 11 novembre 2019. Reportage.

Année Bruegel

À l’occasion du 450e anniversaire de la mort de Bruegel L’Ancien (1525 ?-1569), Bruxelles nous plonge au cœur de ce XVIe siècle bouillonnant, entre repas de noces, jeux d’hiver et chute des anges. Reportage dans les pas de Bruegel.

A Venise, en marge de la Biennale

Pavillons et artistes des Giardini et de l’Arsenale ne doivent pas faire oublier que dans les palazzi et autres lieux de la Sérénissime sont montrés maints projets qui valent le coup que l’on se perde par ponts, campi et fondamente pour les dénicher. Reportage.


Les grands maîtres naïfs Voyage dans le monde rêveur et insolite d’une dizaine d’artistes dits "naïfs", sur les pas d’Henri Rousseau, de Séraphine Louis et de peintres autodidactes méconnus tels qu’André Bauchant, Camille Bombois, Dominique Peyronnet ou Louis Vivin. Musée Maillol. Jusqu’au 19 janvier 2020.


Félix Vallotton à LondresPour cette première rétrospective Félix Vallotton (1865-1925) au Royaume-Uni, la Royal Academy a rassemblé quatre-vingts peintures et dessins. Le meilleur d’un étrange Vallotton qui ne semble pas vouloir séduire le spectateur…mais qui le séduit par son étrangeté ! Jusqu’au 29 septembre 2019. Suite de l’article.


A rebrousse-tempsDe belles rencontres inédites au musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine avec ORLAN, Louise Bourgeois ou encore la chorégraphe Ola Maciejewska... Jusqu’au 6 octobre 2019.


Silences à GenèveIl fallait oser ! Pour son exposition estivale, le musée Rath de Genève fait preuve d’audace et d’originalité en exposant des Silences…Jusqu’au 27 octobre 2019. Reportage.


Dufy au HavreSa vie durant, Raoul Dufy (1877-1953) n’a jamais oublié le Havre, sa ville natale. Le Havre n’a pas oublié Dufy. Belle rétrospective "Dufy : un Été au Havre 2019". Jusqu’au 3 novembre.

En bref

Disparition de Sam Szafran, le 14 septembre 2019, à 84 ans.

Son immense corpus d’œuvres est une quête d’intérieur, secrète, poétique et mystérieuse, habitée par l’horreur du vide, les grands maîtres médiévaux, et sa propre histoire, tragique. (La Fondation Gianadda lui avait consacré une belle rétrospective en 2013 : https://www.lagoradesarts.fr/-Sam-Szafran-50-ans-de-peintur…)

Disparition de Robert Frank (né en Suisse en 1924), figure importante de la Street Photography

. L’un des photographes les plus influents du XXe siècle depuis la parution des "Américains" en 1958. On lui doit d’avoir associé et fait dialoguer photographie et poésie, littérature et peinture, initiant un langage qui affirme sa subjectivité tout en intégrant l’héritage de la photographie documentaire.

La Ville de Blois habille les 124 marches de l’escalier Denis Papin du plus célèbre des tableaux à l’occasion des 500 ans de la Renaissance ; Lieu emblématique de Blois, l’escalier Denis Papin surplombe la ville et est visible à plusieurs kilomètres. L’habillage restera visible jusqu’aux Rendez-vous de l’histoire à la mi-octobre.

Le Street Art selon Obey Inaugurée au début de l’été, la fresque Knowledge + Action de Shepard Fairey (alias Obey) trône place Stravinsky, à côté du pochoir autoportrait Chuuuttt !!! de Jef Aérosol. Obey est notamment connu pour avoir fait le portrait Hope lors de la première campagne présidentielle d’Obama en 2008. Une idée de départ de balade dans Paris à la découverte du street art... Roubaix. Jules Adler, peindre sous la Troisième République Entre modernité et académisme, l’art de Jules Adler (1865-1952) est empreint d’une dimension sociale et humaine et d’un engagement en faveur des figures du peuple et de la misère sociale. Ce peintre naturaliste, sensible aux luttes urbaines et sociales et aux traumatismes de la Grande Guerre, débride parfois sa sombre palette misérabiliste pour peindre les fêtes et joies populaires. Du 29 juin au 22 septembre 2019. www.roubaix-lapiscine.com La Joconde en réalité virtuelle En octobre prochain, L’exposition Léonard de Vinci permettra de découvrir la Joconde en réalité virtuelle. Grâce à En tête-à-tête avec la Joconde, le public pourra découvrir des détails invisibles à l’œil nu et contempler au plus près l’un des tableaux les plus populaires au monde. L’expérience (en partenariat avec HTC Vive Arts) s’appuie sur les dernières recherches scientifiques, qui ont mis au jour les techniques utilisées par l’artiste dans son processus de création et des informations sur l’identité du modèle. Paris. Bouddha, la légende dorée En s’appuyant sur les chefs-d’œuvre du musée national des arts asiatiques - Guimet, les grandes étapes de la vie du Bouddha sont retracées, depuis sa naissance survenue dans le parc de Lumbini au sud du Népal jusqu’à sa totale extinction à Kushinagara dans l’État indien de l’Uttar Pradesh. Musée Guimet, du 19 juin au 4 novembre 2019. www.guimet.fr Léonard de Vinci au Louvre En raison de l’affluence attendue, l’exposition « Léonard de Vinci » (24 octobre 2019 – 24 février 2020) sera accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire. La réservation s’applique à tous les visiteurs, y compris à ceux ayant un accès libre ou gratuit au musée. Les réservations sont ouvertes sur www.ticketlouvre.fr Paris. Océan, une plongée insolite Un voyage passionnant et souvent surprenant dans ce gigantesque réservoir de biodiversité, à la découverte de toutes les formes de vie (jusqu’aux plus originales) et des applications pour la médecine, sans oublier le légendaire bestiaire fabuleux. Une plongée insolite pour mieux comprendre la vie au sein de l’océan et le protéger. Museum d’histoire naturelle. Dès 5 ans. Du 3 avril 2019 au 5 janvier 2020. www.mnhn.fr Paris. Van Gogh, la nuit étoilée. Après Klimt, Van Gogh à l’aune de l’art numérique. Dans l’ancienne fonderie, un spectacle démesuré, immersif, mis en musique, fait défiler trois mille images hors format des œuvres de l’artiste néerlandais (1853-1890). On passe des portraits aux fleurs, des paysages ensoleillés aux nuits étoilées, de son trait appuyé à sa gestualité haute en couleurs. Pour voir une reproduction intégrale de 50 tableaux, il faut pénétrer dans la citerne au cœur du dispositif. Une expérience sensorielle plus qu’émotionnelle. L’Atelier des Lumières. Du 22 février au 31 décembre 2019. https://www.atelier-lumieres.com/