Le site des meilleures expositions à Paris, en France et en Europe et des portraits d’artistes 14/12/2017

Le livre du mois

Nos idées cadeaux beaux-livres pour les fêtes
Lire la suite.

L'artiste du mois

Eric Corne. Peintre
La peinture d’Eric Corne n’est pas une poésie muette. La peinture d’Eric Corne parle, mais il faut l’écouter attentivement car chaque chose présente de manière récurrente dans ses toiles peut être double ou triple…Une peinture mentale à décrypter en prenant son temps et en savourant. Lire la suite du reportage.

Coup  de coeur

Arts and Crafts : aux sources du design À Rouen, cinq musées mettent en lumière la richesse et l’inventivité des arts appliqués à la fin du XIXe siècle et les artistes qui ont révolutionné les pratiques et inventé des formes nouvelles. Le mouvement anglais Arts and Crafts à l’avant-garde d’autres mouvements similaires en Europe, mais aussi les créateurs et entrepreneurs que furent Gallé, Guimard, Christofle, Thonet, nous conduisent des arts décoratifs, jusqu’aux sources du design moderne. Passionnant. Jusqu’au 20 mai 2018.

Le Pérou avant les Incas

La puissance évocatrice des Incas reste ancrée dans notre imaginaire. Mais cet empire Inca –qui n’a duré qu’une centaine d’années avant sa chute lors de la conquête des Espagnols en 1532- n’aurait pu émerger sans les richesses et les découvertes techniques des cultures anciennes qui se sont épanouies au nord du Pérou, en plein désert. Musée du Quai Branly. Jusqu’au 1er avril 2018.

Irving Penn

Le photographe américain avait l’art de l’épure et de la mise en scène minimaliste. La belle rétrospective que le Grand Palais lui consacre à l’occasion du centenaire de sa naissance retrace les soixante-dix années de sa carrière, avec plus de 235 tirages. À voir absolument. Jusqu’au 29 janvier 2018, au Grand Palais à Paris.

Picasso 1932 : année érotique

1932, année érotique ? Le mot est peut être un peu fort, tant il est arrivé à Picasso d’être autrement suggestif…Jusqu’au 11 février 2018, au musée Picasso à Paris.

Supports/Surfaces : Les origines, 1966-1970

Les artistes de Supports/Surfaces avaient eu l’ambition de changer l’art, son esprit, sa forme et ses réseaux de distribution. L’art contemporain a repris beaucoup de leurs initiatives. Retour sur l’aventure de ces artistes qui voulaient libérer la peinture du chevalet. Au Carré d’art à Nîmes. Prolongation jusqu’au 7 janvier 2018.

Derain. La décennie radicale, 1904-1914

Émulation, stimulation, voire amicale concurrence avec ses contemporains ont façonné l’œuvre multiforme d’André Derain (1880-1954), peintre d’avant-garde, Fauve audacieux ou Cubiste éphémère, sculpteur ou photographe. Jusqu’au 29 janvier 2018, au Centre Pompidou.

Paysages français

Cette exposition d’envergure se présente comme un panorama qui permet de découvrir la France sous l’œil de grands photographes contemporains (Basilico, Couturier, Cuisset, Depardon, Doisneau, Girard, Plossu, Ristelhueber, Weiner…). Jusqu’au 4 février 2018. BnF François-Mitterrand.


Etranger résident. La collection de Marin KarmitzOn connaît Marin Karmitz en tant que producteur et fondateur des salles de cinéma MK2, mais on ne le savait pas collectionneur, engagé qui plus est. Composée essentiellement de photographies (Roman Vishniac, Antoine d’Agata, Josef Koudelka, Anders Petersen, Saul Leiter, André Kertesz…), l’exposition réserve néanmoins une place de choix aux œuvres de plasticiens, tels Christian Boltanski ou Annette Messager. Jusqu’au 21 janvier 2018. En savoir plus.


Toulouse-Lautrec à la Belle EpoqueAujourd’hui, l’art d’Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) ne choque plus grand monde, même si sa courte vie trépidante exhale toujours quelques effluves de scandale. Mais il est si rare de voir les originaux de ses œuvres et cette exposition qui fait honneur à ses multiples talents et à son regard moderne et au fond bienveillant réserve quelques petites surprises. Fondation Gianadda (Martigny - CH). Jusqu’au 10 juin 2018.


Bourdelle et l’AntiqueHuit chefs-d’œuvre du sculpteur Antoine Bourdelle, dont le Centaure mourant, scandent le parcours de cette passionnante exposition invitant à une relecture de son œuvre sculpté « à l’aune de l’archaïsme vecteur de modernité ». Jusqu’au 4 février 2018 au musée Bourdelle à Paris.


Gauguin l’alchimisteUne formidable plongée au cœur du processus de création de Gauguin avec près de 200 œuvres de l’artiste, dont une soixantaine de peintures, 30 céramiques, 30 sculptures et objets en bois, 10 bois gravés, 60 estampes et 35 dessins, qui dialoguent en permanence au fil des salles. Jusqu’au 22 janvier 2018 au Grand Palais.


François 1er et l’art des Pays-BasL’influence d’artistes originaires des Pays-Bas autour de François 1er, avant la création du foyer italianisant de Fontainebleau, constitue le fil rouge d’une grande et passionnante exposition au musée du Louvre, réunissant nombre de chefs-d’œuvre en peinture, enluminure, vitrail, sculpture et tapisserie. Jusqu’au 15 janvier 2018. En savoir plus.


Etre moderne : Le MoMA à ParisL’histoire de la collection du MoMA racontée en deux cents chefs-d’œuvre et pièces maîtresses du musée new yorkais. Jusqu’au 5 mars 2018.

En bref

Renzo Piano Equerre d’argent 2017

Le prix français d’architecture, l’Equerre d’argent 2017 a été attribué à Renzo Piano Building Workshop pour le nouveau Tribunal de Paris. Il avait obtenu le Pritzker Prize en 1998.

Appel aux dons pour acquérir le livre d’heures de François 1er

Jusqu’au 15 février 2018, le Louvre fait appel à la générosité des Français pour pouvoir acquérir ce joyau de la Renaissance en vente pour 10 millions d’euros à Londres. Il s’agit du dernier vestige des trésors de la dynastie des Valois totalement dispersés au cours des siècles. À découvrir dans l’exposition : "François 1er et l’art des Pays-Bas".

Un Centre Pompidou à Shanghaï

Un Centre Pompidou provisoire ouvrira en 2019 à Shanghaï dans un quartier actuellement en profonde restructuration – le West Bund.

Paris. Le pouce de César À l’occasion de « CÉSAR, LA RÉTROSPECTIVE », du 13 décembre prochain au 26 mars 2018, le Centre Pompidou accueille sur sa piazza un magistral Pouce en bronze doré et poli de six mètres de haut. Pesant près de six tonnes, cette œuvre monumentale et emblématique du sculpteur disparu il y a vingt ans est visible pendant toute la durée de l’exposition. Paris. A l’aube du Japonisme Pour son 20e anniversaire, la Maison de la culture du Japon évoque les premiers contacts entre la France et le Japon au XIXe siècle et expose : maquettes de maisons japonaises, objets en laque, nacre ou céramique, livres, peintures, estampes, avec un zoom sur l’exposition universelle de 1867 à Paris, à laquelle le Japon participe pour la première fois, enrichissant la connaissance de l’art japonais auprès des Européens. Les artistes notamment découvrent avec enthousiasme les estampes. Celles-ci suscitent un courant pictural baptisé « japonisme » qui va inspirer les plus grands peintres, Manet, Monet, Degas, Cézanne, Gauguin et surtout Matisse.Du 21 novembre 2017 au 20 janvier 2018. www.mcjp.fr Paris. Icônes grecques Le Petit Palais vient d’ouvrir une salle dédiée à sa collection d’icônes grecques, russes, et crétoises datant des 15ème au 19ème siècles, et fruit d’une donation de 1998. S’y ajoutent des objets d’art sacré byzantins, de la Grèce à l’Éthiopie, légués au musée en 1902. Un écrin élégant pour de très belles œuvres. L’ardoise salée de Marina Abramovic Marina Abramovic ne remboursera pas les 661 000 dollars de financement participatif collectés pour la construction de son “Institut de la Performance” new yorkais, dessiné par Rem Koolhas. La plupart des donateurs ont eu leur bonus, allant d’une accolade de l’artiste pour 1 dollar de don à une soirée en cuisine avec elle pour 10,000 dollars. L’artiste abandonne le projet dans lequel elle a englouti plus d’un million de dollars. Paris. Pop Art Initiée par la célèbre sculptrice et mécène Gertrude Vanderbilt Whitney (1875-1942), la collection du Whitney Museum of American Art de New York offre une véritable anthologie de l’art américain du XXe siècle. Cette collection comporte des pièces maîtresses du « Pop Art ». Peintures, sculptures, impressions... une soixantaine de ces œuvres sont présentées du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018. Musée Maillol.
www.museemaillol.com
Tourcoing. Le Fresnoy : 20 ans d’une utopie Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains créé en 1997 à Tourcoing par Alain Fleischer - fête ses 20 ans par plusieurs événements. Tout au long de la saison 2017/2018, l’anniversaire sera l’occasion d’un programme mettant en lumière cette institution d’excellence dans le champ de la formation, de l’expérimentation et de la production artistique et audiovisuelle. Avec notamment l’exposition "Panorama 19", du 23 septembre au 31 décembre 2017 au Fresnoy. www.lefresnoy.net Paris. Musée d’art et d’histoire de St Denis Installé depuis 1981 dans les bâtiments de l’ancien Carmel datant du XVIIe siècle, ce musée possède le fonds le plus important sur la Commune de Paris de 1871, réparti entre le musée d’art et d’histoire, les archives municipales et la médiathèque centrale. Il consacre désormais 4 salles d’exposition permanente à la Guerre de 1870 et à la Commune de Paris de 1871. À partir du 27 septembre 2017. 22 bis, rue Gabriel Péri – 93 200 Saint-Denis www.musee-saint-denis.fr La collection Rockefeller mise en vente La collection personnelle de Peggy et David Rockefeller, fils cadet du philanthrope américain John D. Rockefeller Jr. et d’Abby Aldrich Rockefeller, sera vendue au printemps 2018. Les recettes de la vente de cet ensemble, constitué de plus de deux mille objets, seront versées à douze institutions dont le Museum of Modern Art de New York, la Harvard University et la Stone Barns Restoration Corporation. Une vente qui s’annonce exceptionnelle par son importance. Bâle. Wim Delvoye Delvoye est connu pour des œuvres qui mêlent avec un humour subtil le profane et le sublime. L’exposition à Bâle, conçue en collaboration avec le MUDAM Luxembourg, montre tout ce que l’artiste a réalisé dès ses débuts jusqu’aux œuvres les plus récentes. Musée Tinguely. Du 14 juin 2017 au 1er janvier 2018. www.tinguely.ch/fr La Fondation HCB déménage À l’automne 2018 la Fondation créée par Henri Cartier-Bresson, Martine Franck et leur fille Mélanie Cartier-Bresson ouvrira dans un nouvel espace au 79 rue des Archives dans le Marais à Paris. Les nouveaux locaux, un ancien garage transformé, offriront de meilleures possibilités d’expositions et de conservation.