Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Bastia : 130 ans de création joaillière : l’atelier Filippi > 130 ans de création joaillière à Bastia : l’atelier Filippi

130 ans de création joaillière à Bastia : l’atelier Filippi

lundi 28 mars 2016

Du 19 juillet 2014 au 19 juillet 2016
Musée de Bastia
Poudrière génoise du Palais des Gouverneurs
Place du donjon
La Citadelle - 20200 Bastia
Du 1er juillet au 15 septembre : du lundi au dimanche, 10h-19h
Du 1er avril au 30 juin, et du 17 septembre au 30 octobre : du mardi au dimanche, 10h-18h. Fermé le lundi
Du 1er novembre au 31 mars : du mardi au samedi, 9h-12h et 14h- 17h30. Fermé les dimanches et lundis
Tarif plein : expositions permanente et temporaire et jardin : 5€
Le musée est désormais gratuit du 1er octobre au 30 avril
Tél : 04 95 31 09 12
www.musee-bastia.com

Un joaillier orfèvre est avant tout un artiste, un créateur. Mais c’est également un technicien et un commerçant, autant d’aspects abordés grâce à 200 objets, outils et machines dont la plupart sont issus de l’atelier d’origine, fondé en 1882 au n°3 de la rue Saint Jean par Cesare Filippi (1857-1916).

Quatre générations vont alors se succéder à la tête de cet atelier, évoluant au gré des spécialités et goûts de chacun. Ulysse (1883-1965) reprit l’atelier de son père qu’il transmit à son fils Pierre (né en 1923). Ce dernier fut épaulé par son oncle Jean mais également par Lilia, son épouse et surtout par sa fille Nicole Matelli – Filippi, laquelle, après avoir participé à l’aventure familiale, a œuvré pour conserver l’atelier et transmettre son histoire. Ainsi, à son initiative, la famille Filippi a décidé en 2011 de confier cette collection à la Ville de Bastia en vue de son exposition permanente dans une partie du Palais Caraffa. Comme dans toutes les demeures bastiaises du 17e au 19e siècles, les étages inférieurs étaient en effet traditionnellement réservés aux activités commerciales et artisanales. L’atelier Filippi y sera donc l’une des illustrations de ce mode de vie typiquement urbain.

Dans l’attente de l’ouverture au public de l’ensemble de l’édifice, l’atelier est exposé dans la poudrière génoise du Palais des gouverneurs La scénographie de l’agence Art Actuel Communication a permis de reconstituer les différentes étapes de création d’un bijou au sein de l’atelier boutique. Du projet initial, sous forme de dessin, à la réalisation du bijou, le métal y a été maintes fois travaillé (fondu, laminé, étiré, soudé, ciselé…). Autant d’étapes qui supposent créativité mais également précision et dextérité, qualités que la famille Filippi a fait siennes durant ces 130 années d’activité au service de l’élégance et du raffinement bastiais.

Visuel : Années 1910 - Au bout du grand établi collectif, à droite, Ulysse Filippi travaille en tant que chef d’atelier.