Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Courbet dessinateur > Courbet dessinateur

Courbet dessinateur

lundi 18 février 2019

Du 15 février au 29 avril 2019
Musée départemental Courbet
1, place Robert Fernier, 25290 Ornans
Tous les jours, sauf mardi
Plein tarif : 6 € (8 € pendant l’exposition estivale)
Tél. 03 81 86 22 88
www.musee-courbet.doubs.fr

 

- Deux autres expositions ponctuent ce Bicentenaire de la naissance de Courbet : "Yan Pei-Ming face à Courbet" (du 10 juin au 30 septembre 2019) et "Courbet/Hodler", du 31 octobre 2019 au 5 janvier 2020.

À Ornans, tout évoque la mémoire du plus célèbre des enfants du pays qui y est né en 1819. À commencer par sa maison natale construite au bord de la Loue et transformée en musée. Mais aussi son grand atelier, et la campagne environnante traversée de sentiers de promenades permettant de découvrir les principaux lieux peints par l’artiste, jusqu’à la ferme de Flagey, qui fut la propriété de la famille paternelle de Gustave Courbet. « Pour peindre un pays, il faut le connaître. Moi je connais mon pays, je le peins. Ces sous-bois, c’est chez moi, cette rivière, c’est la Loue, celle-ci le Lison ; ces rochers, ce sont ceux d’Ornans et du Puits noir. Allez-y voir, et vous reconnaîtrez tous mes tableaux ».

En 2019, le Doubs célèbre le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (1819-1877), ce peintre de paysage épris de liberté dans son art comme dans sa vie, refusant d’être rattaché à une chapelle, un parti ou une école, républicain engagé dans le Commune et ennemi juré de Napoléon III. Si la production peinte de l’artiste franc-comtois est aujourd’hui largement connue et documentée, son œuvre dessiné demeure encore à redécouvrir. D’abord parce que peu de dessins du peintre, expertisés comme étant vraiment de sa main, sont connus. D’autre part parce qu’il a souvent été dit que Courbet n’était pas un dessinateur.

L’exposition inaugurale du Bicentenaire rebat les cartes et donne un coup de projecteur sur la pratique du dessin pour Courbet en présentant des feuilles d’une très grande qualité graphique. Si certaines sont des esquisses préparatoires à ses tableaux comme pour Un enterrement à Ornans, d’autres sont des œuvres à part entière, qu’il qualifie lui-même de « tableaux ». Ainsi ces Femmes dans les blés (1855) montrant deux femmes voluptueusement assoupies. Un dessin d’un romantisme précurseur.

Au fil du parcours construit autour d’un corpus d’une quinzaine de dessins inédits provenant de la collection ayant appartenu jadis au peintre genevois Émile Chambon, grand admirateur de Courbet, complété d’une cinquantaine de dessins provenant d’autres collections publiques et privées et de plusieurs peintures, on re(découvre) l’œuvre dessiné de Courbet. Des autoportraits comme le célèbre Homme à la pipe, dans une version dessinée de la peinture éponyme, mais postérieure au tableau, pour servir de ricordo (souvenir) à l’artiste. Des portraits, comme celui sévère d’un pifferaro buriné (musicien des rues en Italie), ou celui poétique et nostalgique des Amants dans la campagne. Des figures, notamment de paysans portant des fagots ou coupant du bois. Et des paysages de Belgique, de Suisse et de France, avec une prédilection pour les grands arbres de son Jura natal. Sa vie durant, comme en témoignent ses carnets de croquis, Courbet restera fidèle à la tradition du dessin sur le motif, au fusain essentiellement dont il appréciait la profondeur des noirs.

Catherine Rigollet

- Le Musée Jenisch à Vevey (Suisse) s’associe au musée Courbet autour de l’exposition Courbet dessinateur qui sera présentée au musée Jenish, du 1er novembre 2019 au 2 février 2020.

- Très complet catalogue sur l’œuvre dessiné de Courbet, sous la direction de Niklaus Manuel Güdel. 376 pages. Les Cahiers dessinés, Paris 2019. 42 €.

- À l’occasion du Bicentenaire Courbet, l’association les "Nouveaux Mécènes de Courbet" lance une souscription pour l’achat d’un tableau de l’artiste, Portrait de Juliette, 1842, destiné à enrichir les collections du musée Courbet à Ornans. http://nouveaux-mecenes-courbet.com/lassociation/

Visuels : Gustave Courbet, Chaumière, vers 1845. Fusain sur papier. Allemagne, collection privée. Gustave Courbet, portrait d’un pifferaro, vers 1855-60. Crayon noir et fusain sur papier, 19,2 x 16,5 cm. Collection privé. Pour la petite histoire : portrait réalisé par Courbet d’après la photographie d’un joueur de piffero (petite flûte), par Gustave Legray (1820-1884).
Gustave Courbet, Les Amants dans la campagne, vers 1867. Encre sur papier, 28,7 x 20 cm. Ornans, musée Gustave Courbet.