L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

"Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France"

Expo à Paris

Eric Corne. Le CONTRE-CIEL

Régulièrement depuis 2007, la Galerie Patricia Dorfmann rend compte du cheminement du travail d’Eric Corne. Comme à livre ouvert, l’artiste dévoile ses peintures et dessins fourmillant de scènes que l’on croit immédiatement déchiffrables. Un peu comme une bande dessinée sans phylactères, mais avec des titres faussement éclairants.

Un artiste à l’imaginaire foisonnant qui crée des mises en scène fantastiques, plutôt sombres, voire glauques ou oppressantes, dans lesquelles apparaissent des figures humaines, le plus souvent des nus, figés dans une sorte de stase, posés dans des bouts de paysages peuplés d’objets, d’insignes et d’animaux. Bien que chaque être, chaque objet soit identifiable, un homme, une femme, un chien, un oiseau, des bateaux, des livres, etc. - on peut même supposer que chaque élément soit tiré de l’environnement intime de l’artiste-. Bien que chaque trait de fusain ou de crayon trace des formes reconnaissables, et que chaque touche de couleur soit clairement posée et distribuée, l’art de peindre ici ne vise ni au réalisme ni à la ressemblance. Somnium Insomnium, comme beaucoup d’autres toiles, est structurée par plans successifs, juxtaposés selon une architecture propre, affranchie de toute règle de perspective illusionniste. Défile alors devant nos yeux des images qui ne sont ni des décors ni des mises en scènes mais des bribes d’un paysage mental qui se décline au fil de l’évolution de l’artiste lui-même. Ce sont des peintures parcourues de mythes, de symboles, d’évocations poétiques ou littéraires, comme en atteste Eran las cinco en sombra de la tarde, 2016/2017) ou le titre de l’exposition elle-même : Le CONTRE-CIEL [J’avais plein de poèmes oubliés dans la tête et je ne peins que des livres vides]

Marie-Ange Dutartre

Visuels : Eric Corne, Somnium Insomnium, huile sur toile, 150 x 150 cm. 2014-2017. Courtesy Eric Corne. Eric Corne, Eran las cinco en sombra de la tarde, 2016 - Huile sur toile – 195 x 130 cm. Courtesy Galerie Patricia Dorfmann, Paris.

Archives des expos à Paris
spacer


Du 14 octobre au 18 novembre 2017
Galerie Patricia Dorfmann
61, rue de la Verrerie – 75004
Du mardi au samedi, de 14h à 19h
Tél. 01 42 77 55 41
www.patriciadorfmann.com