Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Fabienne Verdier. Hommage aux Maîtres Flamands > Fabienne Verdier. Hommage aux Maîtres Flamands

Fabienne Verdier. Hommage aux Maîtres Flamands

dimanche 26 mai 2013

Du 4 mai au 25 août 2013
Groeninge museum
Dijver 16 B-8000 Bruges (Belgique)
Tel : +32 70 22 33 02
Du mardi au dimanche de 9h30 à 17h
Plein tarif : 11€ (Billet combiné Groeningemuseum + Sint-Janshospitaal)
www.museabrugge.be

 

- A lire : "Fabienne Verdier - L’esprit de la peinture, hommage aux maîtres flamands", entretien avec le critique d’art Daniel Abadie - Editions Albin Michel - mai 2013.
- Exposition à venir : Galerie Jaeger Bucher, à Paris, en octobre 2013

Il y a quatre ans, le Musée Groeninge de Bruges a proposé à Fabienne Verdier un véritable défi : travailler à partir des chefs d’œuvre de la collection de Van Eyck à Memling et présenter ensuite dans les salles même du musée les peintures réalisées. Un défi étonnant pour cette artiste, né en 1962, qui après ses études à l’École des Beaux-arts de Toulouse a choisi d’aller acquérir la maîtrise de l’encre et la dynamique du trait durant dix années d’initiation en Chine auprès des grands maîtres de la calligraphie, bien loin de l’univers des peintres flamands. Elle s’est donc plongée dans l’étude approfondie des œuvres de Jan van Eyck, Hans Memling, Rogier van der Weyden, Hugo van der Goes et Simon Marmion appartenant au Groeningemuseum et à l’hôpital St Jean. Elle s’est efforcée par ses recherches à comprendre pourquoi ces œuvres datant du 15ème et du 16ème siècle ont gardé toute leur actualité. Fascinée par la riche palette des couleurs et la spiritualité qui émanent de ces tableaux, l’artiste a tenté, par ses peintures, encres et dessins, d’établir un dialogue avec les Primitifs Flamands. Ce travail a été pour elle l’occasion de prouver que l’apprentissage de la calligraphie était un moyen de pénétrer, dans l’écoulement de l’encre, tous les aspects de la pensée et de retrouver dans la liberté du pinceau (souvent géant) la grâce qui fut et demeure celle des maîtres flamands. Le Groeningemuseum expose un ensemble représentatif du travail de Fabienne Verdier, tandis que le Sint-Janshospitaal accueille son monumental polyptyque Polyphonie-Ascèse (7m35 x 4m07), peint en 2011 (voir visuel). Elle y rend un hommage au tableau de Jan van Eyck La Vierge au chanoine Joris van der Paele (Groeningemuseum). Les cercles d’encre noire sur fond monochrome argent bleuté font référence aux vitraux circulaires derrière le baldaquin de la Vierge dans le tableau de Jan van Eyck. L’artiste française s’est aussi inspirée de la musique polyphonique du Moyen Âge. Les cercles qui donnent une impression de mouvement et de contre-mouvement, sont pour elle comme 12 voix d’ascèse.

- En parallèle, la Maison d’Érasme à Bruxelles présente L’esprit de la peinture (notes et carnets), un ensemble d’encres, de dessins et de carnets. Prolongation jusqu’au 17 novembre 2013.

C.R

Visuel : Fabienne Verdier, Polyphonie-Ascèse, 2011. Encre, pigments et vernis sur toile, 7m35 x 4m07. © Inès Dieleman.