Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Jean-Claude Meynard. Métamorphoses, Hybrides & autres mutations > Jean-Claude Meynard. Métamorphoses, Hybrides & autres Mutations

Jean-Claude Meynard. Métamorphoses, Hybrides & autres Mutations

mardi 15 avril 2014

Du 10 avril au 17 mai 2014
Galerie Lelia Mordoch
50, rue Mazarine – 75006
Du mardi au samedi, de 13h à 19h
http://leliamordochgalerie.com

Passer de l’hyperréalisme au début des années 1970 à la géométrie fractale trente ans plus tard n’est pas un parcours artistique ordinaire. C’est le chemin emprunté par Jean-Claude Meynard. Sous l’influence de la philosophie et de l’ordinateur, cet artiste, né en 1951, fasciné par l’art de l’infini, abandonne à partir de 1992 les scènes urbaines et l’art géométrique pour les principes fractals d’expansion, de saturation, d’entrelacs et de réseaux, créant des œuvres hybrides, cherchant à redéfinir l’humain avec l’outil fractal, signant même un manifeste en 1997 avec Jean-Paul Agosti (http://www.lagoradesarts.fr/Rencontre-avec-Jean-Paul-Agosti.html). Son but : utiliser la complexité de la réalité et le fractal pour tenter d’organiser le chaos, montrer le visible et le rendre compréhensible dans sa complexité. Il commence par dessiner des silhouettes, puis multiplie les formes grâce à l’outil informatique. Ainsi, dans son œuvre Babel (2006), des hommes servent à édifier la tour, devenant briques constitutives de l’architecture mythique autant que mailles d’une chaîne d’humanité. Une multiplication exponentielle de personnages -ou de formes- que l’on retrouve aujourd’hui dans la plupart de ses œuvres, entre la mise en abime vertigineuse et l’effet caléidoscope.

C.R

Visuel : Jean-Claude Meynard, Mire II, 2014- 110x110cm © Jean-Claude Meynard