Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en Europe > Archives expo en Europe > Klimt. La collection du Wien Museum > Klimt. L’exceptionnelle collection du Wien Museum

Klimt. L’exceptionnelle collection du Wien Museum

dimanche 20 mai 2012

KLIMT. Die Sammlung des Wien Museums
Du 16 mai au 16 septembre 2012
The Wien Museum Collection
Wien Museum Karlsplatz - Vienne
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
www.wienmuseum.at

Peu disert sur sa personne, Gustav Klimt (1862-1918) disait brièvement : « Si quelqu’un veut savoir quelque chose sur moi (…), qu’il se penche de près sur mes tableaux. » Président de l’Union des Artistes d’Autriche, il est propulsé sur le devant de la scène artistique en 1897 en prenant la tête du mouvement dit des « sécessionnistes », qui aspire à régénérer l’art en profondeur, en s’ouvrant notamment aux différents courants internationaux de la modernité. Son œuvre sera marquée par la prééminence de l’ornementation, l’utilisation massive de l’or (comme dans La Frise Beethoven et Le Baiser), puis de la couleur, les portraits de femmes chargés d’érotisme.

L’année 2012 qui marque le 150e anniversaire de sa naissance, est l’occasion de nombreuses expositions. Le Wien Museum, dispose d’une belle collection d’œuvres de Klimt, dont l’ensemble de dessins de Klimt le plus important au monde, soit quelques 400 planches, jamais exposées toutes à la fois. Ces simples esquisses comme d’absolus chefs-d’œuvre couvrant toutes les phases de création de l’artiste seront présentés dans leur intégralité, dans le cadre des manifestations du jubilée du 16 mai au 16 septembre, sous le titre « KLIMT. La collection du Wien Museum. » On verra également le célèbre Portrait d’Emilie Flöge (1902), l’une des toiles les plus célèbres de Klimt, mais aussi le premier portrait de femme, dans lequel l’ornement occupe le devant de la scène. Sont aussi exposés : des affiches, la blouse de peintre de Klimt, son masque mortuaire ainsi que le dessin qu’Egon Schiele réalisa de lui sur son lit de mort. Situé dans le quartier de Hietzing, à Vienne, le dernier atelier de Gustav Klimt a rouvert ses portes en 2012, après d’importants travaux de rénovation. Il lève un coin de voile sur le cadre de vie et de travail de l’artiste.

Catherine Rigollet

Visuel : Gustav Klimt, Pallas Athene, 1898. Huile sur toile © Wien Museum.