L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions à voir actuellement à Paris et en Ile de France »

Expo à Paris

Ecrans partagés – La photographie après 31 ans de Web

Dédié à l’image fixe, à l’image en mouvement et au son numériques, Le Lavoir Numérique est un nouvel équipement de l’Établissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre (à l’instar de la Maison de la photographie Robert Doisneau).

Implanté à Gentilly, il est installé dans les anciens bains-douches publics, fermés à la fin des années 1950. Surmontée d’une façade animée par des LED, son entrée 4 rue de Freiberg façonne la nouvelle identité du lieu constitué d’un vaste espace d’expositions, d’une salle de projection modulable en sous-sol et de deux étages regroupant les ateliers et studios dédiés à la pratique.
Le Lavoir Numérique a donc pour ambition de questionner le monde par le prisme de l’audiovisuel actuel. « Pour débuter cette longue et passionnante prospection, il fallait bien commencer par le commencement et s’attaquer à cette fantastique montagne qu’est le Web aujourd’hui », souligne son directeur Michaël Houlette.

Le World Wide Web (ou Web), ce système qui permet de naviguer de site en site sur internet, a eu 31 ans en 2020. Il y a également plus de 30 ans que la photographie a opéré une mutation technologique pour devenir, à l’instar des autres médias, un objet numérique. Exposition d’inauguration du Lavoir Numérique, Écrans partagés ouvre ainsi une première porte : celle de la photographie. Médium technologique inventé il y a presque 200 ans, la photographie est-elle toujours la même après 31 ans de Web ? Quelles nouvelles images naissent du Net ? Comment regardons-nous le monde à présent ?
Les œuvres photographiques (épreuves, installations, projections) d’une dizaine d’artistes du collectif DIAPH 8, tentent de répondre à ces questions. Ainsi, Claire Béteille relève l’amplification des postures égocentriques et met en scène les limites absurdes du phénomène selfie qui pousse à diffuser son image en toute occasion. Pernelle Popelin, pour qui photographier puis publier en ligne peut devenir « un acte de communion », interroge la mémoire collective et la représentation d’un évènement au sein du flux sur internet. Tandis que Pablo-Martín Córdoba questionne l’économie de l’incommensurable quantité de photographies circulant sur le web et met en lumière le « Big data qui échappe à notre contrôle » ainsi que les centres de données (Data Centers), lieux invisibles où sont pourtant gérés, stockés et contrôlés toutes les informations.

Visuels : Pablo-Martin Cordoba, postdigital flipbook.
Lorraine Lefort, #mythes.

Archives des expos à Paris
spacer


Jusqu’au 10 janvier 2021
Le Lavoir numérique
ENTRÉE DU PUBLIC : 4 rue de Freiberg 94250 Gentilly
Mercredi au vendredi de 13H30 à 18H30
Samedi et dimanche de 13H30 à 19H
Entrée libre
Visites commentées et débats :
réservation indispensable
01 55 01 04 86
https://lavoirnumerique.fr