Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Lionel Sabatté. Qui sait combien de fleurs ont dû tomber > Lionel Sabatté. Qui sait combien de fleurs ont dû tomber

Lionel Sabatté. Qui sait combien de fleurs ont dû tomber

lundi 25 mars 2019

Du 21 mars au 21 juin 2019
Nouvel Institut Franco-Chinois
2, rue Sœur Bouvier – Lyon 5
Du mardi au samedi, de 10h à 18h
Tél. 04 81 65 84 60
www.ifc-lyon.com
l’œuvre de Lionel Sabatté

Un parcours inédit à Lyon autour de l’œuvre de Lionel Sabatté, de ses nouvelles influences : la culture chinoise découverte lors d’une résidence en 2011 et d’un nouveau matériau pour ses sculptures : le thé. Ainsi ces boucs composés de galettes de thé noir du Yunnan. On peut aussi revoir son bonsaï qu’il a fait refleurir à l’aide de peaux mortes et de rognures d’ongles (série Printemps (2015-2016-2017). L’artiste unit la culture chinoise à la ville de Lyon à travers son murier de vers à soie. Dans la série des Rust painting (oxydations sur plaques de métal) initiée en 2018 par l’artiste, une grue au plumage « couleur de rouille » rend hommage à ce grand oiseau migrateur devenu l’emblème national chinois et symbolisant l’un des grands principes de la pensée du Taoïsme : celui d’une perpétuelle évolution. Le parcours de l’exposition part du Nouvel Institut Franco-Chinois et se poursuit (gratuitement) en extérieur au Musée Gadagne et à la Fondation Bullukian.

Catherine Rigollet

Visuel : Lionel Sabatté - Bouc d’avril, 2015. Thé, eau de pluie, colle sur structure métallique. 158 x 220 x 117 cm.