L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions en France »

Expo en France

Mâkhi Xenakis. Les Folles d’enfer à Issoudun

Le parc de sculptures inauguré en février dernier, mais aussi le musée avec ses collections permanentes et les expositions temporaires ont rouverts au public le samedi 16 mai. À voir notamment une exposition de sculptures de l’artiste plasticienne et écrivain Mâkhi Xenakis (née en 1956). Fille du compositeur et architecte Iannis Xenakis et de la romancière et journaliste Françoise Xenakis, Mâkhi a étudié l’architecture avec Paul Virilio puis crée des décors et des costumes pour le théâtre, avant d’obtenir une bourse pour la Villa Médicis hors les murs, pour peindre à New York de 1987 à 1989. Elle y a fait une rencontre décisive avec Louise Bourgeois, lui permettant de libérer sa créativité. En 2004, invitée à créer des sculptures pour la chapelle Saint-Louis de l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, Mâkhi Xenakis s’immerge dans les archives de l’Assistance publique pour laisser venir à elle l’esprit des lieux. De cette « rencontre » va naître Les Folles d’enfer, une œuvre forte qui rend hommage à ces femmes qui furent enfermées à La Salpêtrière sur une période allant de Louis XIV jusqu’à Charcot à la fin du XIXe siècle. Elles étaient parfois jusqu’à 8000, de toutes conditions mais toutes mises au ban de la société (mendiantes, épileptiques, adultérines, orphelines, juives, protestantes, infirmes…). Afin de leur redonner une identité, Mâkhi Xenakis a créé plus de 300 sculptures qu’elle a proposées à « l’adoption » à partir de 2005. Sorties de l’oubli et de l’anonymat, enfin adoptées et baptisées, une partie des « Folles d’enfer » appartient aujourd’hui à des collections privées et publiques en France et à l’étranger. La Salle des Femmes de l’Hospice accueille quelques unes de ces sculptures totémiques, là même où étaient accueillies et soignées les femmes depuis le XVIIIe siècle. « Elles n’ont besoin ni de bras ni de jambes, elles sont uniquement dans leur état d’être, par le regard qu’elles nous portent et aux interrogations qu’elles nous suggèrent, » souligne l’artiste.

C.R

Visuel : Les Folles d’enfer, Mâkhi Xenakis.

Archives des expos en France
spacer


Musée de l’Hospice saint Roch
Jusqu’au 30 décembre 2020
Tous les jours
De 14h à 18h
Tél. 02 54 21 01 76
https://www.museeissoudun.tv/expositions-actuelles.html