Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Michel Macréau. Les années 60 > Michel Macréau. Les années 60

Michel Macréau. Les années 60

mercredi 1er février 2017

Du 2 février au 18 mars 2017
Galerie Alain Margaron
5, rue du Perche – 75003
Du mardi au samedi, 11h-13h et 14h30-19h30
Tél. 01 42 74 20 52
www.galeriealainmargaron.com

Pour cette douzième exposition consacrée à Michel Macréau (1935-1995), la galerie Alain Margaron qui représente et défend l’œuvre de l’artiste depuis 1994, montre une cinquantaine de peintures et dessins, essentiellement des années 1960. C’est la période phare de cet artiste à l’art singulier qui, soutenu par le galeriste Raymond Cordier, connait un certain succès.

Peignant au pinceau ou directement avec les tubes de peinture sur toute sorte de supports : toile, drap de lit, sac en jute, planche de bois, ou à même les murs, dans un style proche de la figuration libre. Son sujet favori est le corps humain, celui de la femme surtout, qu’il représente toujours constellé de signes, dont il avoue ne pas toujours connaître la signification.

À partir de 1972, le doute s’installe et la dépression aussi. Tourmenté, malade, Macréau peint peu pendant plusieurs années, taraudé par les doutes sur sa démarche picturale. Il continue d’exposer toutefois, à l’étranger et en France, notamment à la galerie L’Œil de Bœuf de Cérès Franco qui collectionnera ensuite ses œuvres (conservées aujourd’hui à la Coopérative-Collection Cérès Franco à Montolieu).

Dans les années 1980, l’émergence de jeunes artistes dont Macréau se sent proche comme Penck, Basquiat ou Combas lui redonne goût à la création. « Je trouve que le rapport [de Macréau – ndlr] avec Basquiat est évident » , affirmait Combas en 2014. « Certains tableaux sont très proches, mais les gens ne veulent pas le voir. »

Catherine Rigollet

Visuel page expo : Michel Macréau, Afrique, 1963 Huile sur toile. 65 x 43 cm.
Visuel vignette : Michel Macréau, Sans titre (détail), 1968 Huile sur toile de jute. 115 x 80 cm.