Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Miró sculpteur > Miró sculpteur

Miró sculpteur

jeudi 17 mars 2011

Du 16 mars au 31 juillet 2011
Musée Maillol – Fondation Dina Vierny
59-61, rue de Grenelle - 75007
Tous les jours de 10h30 à 19h
Nocturne le vendredi jusqu’à 21h30
Plein tarif 11€
Tél : 01 42 22 59 58
www.museemaillol.com

À partir d’objets bruts issus de ses promenades et de matériaux pauvres, Miró « réenchante » le monde dans des œuvres en trois dimensions, des sculptures-poésies inspirées le plus souvent par la femme et l’oiseau. « Il me faut un point de départ, ne serait-ce qu’un grain de poussière ou un éclat de lumière. Cette forme me procure une série de choses, une chose faisant naître une autre chose. Ainsi un bout de fil peut-il me déclencher un monde » déclarait l’artiste catalan. Né en 1893 à Barcelone, Miró qui séjourne régulièrement à Paris depuis 1920, expose avec les surréalistes avant d’avoir sa première exposition personnelle en 1948 à la galerie Maeght. Celui qui sera désormais son marchand va l’inciter à poursuivre ses créations en céramique commencées en 1941 et à se lancer dans la sculpture, tout en continuant à peindre. Avec légèreté et fantaisie Miró navigue, des assemblages poético-surréalistes d’objets récoltés, moulés et fondus en bronze, aux formes modelées évoquant l’art primitif et qu’il marque de signes « pour contrer ,dit-il, la tyrannie du volume ». Il s’aventure dans les rondeurs en quête de sensations physiques, lui qui a appris à dessiner des objets les yeux bandés, juste en les touchant, afin d’en apprécier la sensualité. En 1964, il participe activement à la création de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght à Saint-Paul de Vence, un lieu dans lequel il va pouvoir laisser libre cours à son inspiration, inventant un Labyrinthe peuplé d’œuvres sculptées monumentales et oniriques. « Miró a créé son propre langage, son propre dictionnaire de formes dont il est le rassembleur infatigable, réunissant une courge, une poupée, un embauchoir…Sa poésie sculptée nous emporte vers un univers fantasmagorique » commente Isabelle Maeght, commissaire de l’exposition et petite fille du sculpteur décédé en 1983, à 90 ans. Provenant en grande partie de la collection exceptionnelle de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght (qui détient près de 2 000 pièces de Miró), 101 sculptures, 22 céramiques, 19 oeuvres sur papier et 1 grande peinture ont été réunies au musée Maillol.

Catherine Rigollet

- Toutes les œuvres exposées sont réunies dans le catalogue coédité par le Musée Maillol et les Editions Gallimard (35€)

- Le musée Maillol sera fermé au public du 1er août au 20 septembre inclus. Il rouvrira le 21 septembre 2011 avec l’exposition "Pompéi - Un art de vivre".