Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Olafur Eliasson ouvre la Fondation Vuitton > Olafur Eliasson. Contact

Olafur Eliasson. Contact

mercredi 17 décembre 2014

Du 17 décembre 2014 au 16 février 2015
Fondation Louis Vuitton
8, avenue du Mahatma Gandhi
Bois de Boulogne - 75116 Paris
Navette de la Fondation : toutes les 15 minutes, haut de l’avenue de Friedland

- Horaires d’ouverture
Vacances scolaires, du 20 décembre 2014 au 4 janvier 2015 : tous les jours de 10h à 20h, nocturne le vendredi jusqu’à 23h
Hors vacances scolaires : lundi, mercredi et jeudi de 12h à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 23h
Samedi et le dimanche de 11h à 20h
Fermeture le mardi
Fermeture les 25 décembre 2014 et le 1er janvier 2015

- Plein tarif : 14€
Tél. 01 40 69 96 00
www.fondationlouisvuitton.fr

L’artiste islando-danois Olafur Eliasson (né en 1967) sait mieux que personne contraindre l’immensité de l’univers aux volumes des espaces muséaux. On se rappelle son radieux Weather Project à la Tate Modern en 2003 ou son austère River Bed au Louisiana d’Humlebaek (Danemark) il y a quelques mois. Ici encore, il s’agit – rien de moins ! – que de faire “entrer l’univers dans l’espace de la Fondation”. Eliasson force le visiteur à s’immerger dans un monde désorientant en l’enfermant dans un parcours obscur quasi-labyrinthique. Celui-ci est ponctué d’une part par trois dispositifs optiques, sortes de cristallins de verre, qui ouvrent sur l’extérieur du musée. D’autre part, par deux vastes installations spatiales où jouent lumière, ombres et miroir. Le visiteur, cerné par son image démultipliée, se retrouve dans un monde onirique et déstabilisant, physiquement et psychiquement. La dernière œuvre du parcours est la plus facilement esthétisante, mais aussi la plus hypnotisante. Combinant explosion d’eau et lumière stroboscopique, cette sculpture intangible et éphémère, qui renaît sans fin toutes les quelques secondes, renvoie-t-elle à un bang originel ? (Un panneau la déconseille aux personnes souffrant d’épilepsie).

À l’extérieur, les 43 colonnes triangulaires de Inside the Horizon, en place depuis l’inauguration du bâtiment de Frank Gehry, sont maintenant accompagnées d’une sonorisation due à une collaboration entre le percussionniste finlandais Samuli Kosminen et Eliasson. Alors que le reste de la collection dialogue efficacement avec l’architecture, Eliasson a créé au cœur de la Fondation un monde clos et sombre, sans terre ni ciel. Pour que le visiteur se croit, le temps de son parcours, le nombril de ce monde. Déroutant, mais captivant.

Elisabeth Hopkins

Visuel : Olafur Eliasson, Contact, 2014 Photo Iwan Baan

 

- Le nouvel accrochage des œuvres de la collection (jusqu’au 30 mars 2015) qui occupe les galeries dans les étages fera l’objet d’un autre article.
- À venir :
Le troisième accrochage prendra place du 23 avril à octobre 2015.
La deuxième exposition temporaire, Les Clefs d’une Passion, aura lieu du 17 mars au 28 juin 2015.