Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos en France > Archives expo en France > Philippe Cognée. Brouilleur d’images > Philippe Cognée. Brouilleur d’images

Philippe Cognée. Brouilleur d’images

jeudi 22 mai 2014

Du 18 mai au 12 octobre 2014
Domaine national de Chambord - 41250
Tél. +33 (0)2 54 50 40 31
Exposition comprise dans le droit d’entrée du monument
Tarif plein : 11€
www.chambord.org

Les grands thèmes qui jalonnent l’œuvre de Philippe Cognée sont classiques et d’une grande banalité : objets du quotidien, portraits, vanités, copies de maîtres, architectures et grands paysages urbains. Sa technique en revanche est originale : des photographies qui deviennent des peintures à l’encaustique (mélange de cire d’abeille et de pigments ) sur toile marouflée sur bois et qui, lors d’une ultime étape, sont mises sous un film plastique pour être chauffées et écrasées au fer à repasser, entrainant un flottement du sujet, un effet de flouté ou de liquéfaction. Un processus élaboré dans les années 1990 pour parler du monde qui l’entoure, de manière figurative, subtile tout en explorant le pouvoir infini de la peinture. Car c’est bien la peinture seule qui intéresse Philippe Cognée né à Nantes en 1957, et le questionnement de la représentation. La photographie (et les vidéos et images tirées de Google Earth) ne sont qu’un intermédiaire, un outil pour capter le sujet, le modifier, le déformer jusqu’à s’éloigner très loin de l’image originelle pour retrouver la liberté et faire naître l’émotion. Au total, une soixantaine de toiles, dessins et aquarelles est exposée au second étage du château de Chambord, dont beaucoup de portraits, et certaines œuvres jamais montrées.

C.R

Visuel page expo : Philippe Cognée, Saint Bartholomé d’après Rubens, 2014, encaustique sur toile, 97 x 116 cm, © davidbordes.com. Visuel vignette : Philippe Cognée, Portrait de Guillaume, 1997, encaustique sur toile, 103 x 98 cm, © davidbordes.com