Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Sabrina Biancuzzi. Limbes > Sabrina Biancuzzi. Limbes

Sabrina Biancuzzi. Limbes

mercredi 6 juin 2012

Du 31 mai au 20 juillet 2012
Galerie La Ralentie
22-24, rue de la Fontaine au Roi – 75011
Du mardi au samedi, de 14h à 19h
www.galerielaralentie.com

Sombres, fragiles et oniriques, les œuvres de cette jeune artiste à la fois photographe et graveur attirent immédiatement le regard et l’interrogation. Il faut se plonger dans les trois séries exposées par la galerie La Ralentie pour découvrir toutes les subtilités des mondes évoqués par Sabrina Biancuzzi, à la frontière du tangible et de l’intangible. Composée de pièces de différentes techniques (vernis mou, aquatinte, eau-forte, pointe sèche, monotype…), la série Impression onirique matérialise la nature même du rêve. On y décèle parfois des formes qui semblent flotter dans un univers aquatique ou aérien, hors du temps, comme des incarnations d’émotions (angoisses, peurs, joies). Dans la série inédite Le 7ème passager, Sabrina Biancuzzi quitte la gravure, mais y convie la trame de sa matière. Ces photographies (tirages argentiques rehaussés de pigments) semblables à des échographies unissent l’étrangeté de l’effet de matière et le trouble, voire l’angoisse face aux visages et petits corps fantômes surgissant des limbes, « figures du souvenir de péchés ancestraux ou mythologiques, transmis depuis la nuit des temps ou bien oubliés le long d’un chemin, d’une histoire personnelle ». Au sous-sol de la galerie, la série She est constituée de photographies qui paraissent brûlées et jaunies par le temps. Ce carnet d’images, collectionnées à la manière d’un herbier, représentent des petits morceaux de paysages et d’éphémères moments du quotidien. Les tirages argentiques de petits formats sont retravaillés en techniques mixtes, par l’adjonction de cire, de peinture, de pigments. Des œuvres délicates, traitées de manière unique, qui révèlent la fragilité et la beauté de nos moments de vie. Une œuvre à découvrir dans une galerie engagée clairement dans le soutien au retour à une figuration renouvelée.

Catherine Rigollet