Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Antony Gormley > Antony Gormley

Antony Gormley

mercredi 27 avril 2011

Du 30 avril au 4 juin 2011
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme 75003
www.ropac.net

Massifs ou légers, parfois inspirés du sien, Antony Gormley construits des corps dans l’espace qu’il simplifie jusqu’à l’abstraction.
En jouant avec des polyèdres pleins ou vides qu’il assemble, l’artiste anglais manipule la sculpture, la dresse, la couche, la recroqueville et explore les relations du corps avec l’espace environnant. On se souvient qu’en 2010, l’artiste a fait installer cent moulages en fer d’un corps humain, tous implantés à 2039 mètres d’altitude, en Autriche sur le Vorarlberg, pour donner à réfléchir les promeneurs sur la relation entre l’homme et la montagne (à voir jusqu’en avril 2012). Un parcours artistique que l’on comprend d’autant mieux quand on sait que Gormley, né à Londres en 1950, a tout à la fois suivi des études d’architecture, d’anthropologie et d’histoire de l’art.
Dans cette exposition à la galerie Thaddaeus Ropac, si notre propre corps n’est pas pris du vertige des sommets, il est toutefois confronté à une sculpture de plus de quatre tonnes (Clutch V [Accrocher V]), deux fois plus grande qu’un être humain et huit fois plus volumineuse, qui instaure d’emblée un décalage d’échelle. Au premier étage, douze Memes [Mèmes] de 38 cm de haut imposent cette fois un changement de proportion radical, plongeant le spectateur dans un autre univers lilliputien où la sensation de son propre corps est une nouvelle fois bousculée.
Les oeuvres d’Antony Gormley (Turner Prize en 1994) ont figuré dans de nombreuses expositions à Londres (Whitechapel, Tate Gallery, British museum) et à travers le monde (Biennale de Venise, Documenta de Kassel, Centre Pompidou).

C.R