Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Beat Takeshi Kitano > Beat Takeshi Kitano. "Gosse de peintre"

Beat Takeshi Kitano. "Gosse de peintre"

jeudi 11 mars 2010

Du 11 mars au 12 septembre 2010
Fondation Cartier pour l’art contemporain
Tous les jours sauf lundi, de 11h à 20h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h
Plein tarif 7,50€
www.fondation.cartier.com

Un mini parc d’attractions plein d’objets insolites, de jeux, de porte-bonheur, de curieuses machines, d’animaux imaginaires en cage, de dessins naïfs et plein d’humour, d’un atelier de peinture de dinosaures…voilà ce qui accueille le visiteur à la Fondation Cartier. Takeshi Kitano, aussi connu sous le nom de Beat Takeshi est un curieux personnage, tout à la fois acteur, cinéaste, animateur d’émission télé, comique, artiste…Un nostalgique de l’enfance, un curieux de tout (de la disparition des dinosaures à l’histoire de l’art) qui aurait voulu devenir explorateur, un homme qui se prend la cervelle dans les mains non pour dire qui suis-je ?, mais pour demander au passant qui es-tu, toi qui me regardes ?!, un gosse de peintre (en bâtiment) dont on se moquait lorsqu’il était enfant et qui a gardé un regard distancié et plein de dérision sur le monde. Un regard toutefois sans complaisance comme lorsqu’il critique la peine de mort encore en vigueur au Japon dans une installation grinçante et pleine d’humour. "Avec cette exposition souligne-t-il, j’ai sans doute voulu donner une autre définition au mot « art », qui soit moins conventionnelle, moins snob, plus décontractée et accessible à tout le monde". Une exposition dans l’univers d’un artiste prolifique et gourmand, à visiter en famille. Au fond du jardin, un stand revisite les gaufres traditionnelles japonaises (habituellement en forme de poissons) ici transformées en gaufres-bouddhas que le visiteur peut acheter et déguster.

Catherine Rigollet