L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

« Une sélection des meilleures expositions en France »

Expo en France

Pierre Bonnard (1867-1947). Le bonheur au Cannet

Ce nouveau parcours dans les collections du musée Bonnard nous invite tout particulièrement à retrouver le peintre au Cannet, où il s’est installé en 1926. Dans sa villa « Le Bosquet », où il restera jusqu’à la fin de sa vie, il va peindre plus de trois cents œuvres. Des compositions lumineuses et colorées, sans doute ses tableaux les plus inspirés.
Les paysages du Cannet et la lumière du Midi sont pour lui des sources inépuisables d’inspiration. Son regard est aiguisé. Sa peinture connaît une véritable transformation. L’artiste parle d’ailleurs d’une « couleur qui affole » au point d’en oublier la forme. La lumière imbibe les toiles.

On retrouve le fameux Nu orange, (vers 1943) acquis par la ville grâce à la générosité de l’État de la région Sud et de 356 donateurs, mis en scène dans une salle entièrement consacrée. Une œuvre tardive, peinte après le décès de Marthe, qui consacre le corps de la femme nue représentée ici par Moucky Vernay. On sent que Bonnard a travaillé la couleur avec un immense plaisir. La richesse de nuances y est infinie : rose, mauve, orange, rouge, brun. Et cette peinture solaire, entre intérieur et extérieur, fascine par son cadrage audacieux, ses irisations presque surnaturelles, son mystère, sa presque abstraction.

Bonnard est en osmose avec la nature qui l’environne. Les toits, les maisons, les montagnes se détachent à peine de paysages inondés de soleil et de lumière comme dans cette Vue panoramique du Cannet (vers 1930) où seul émergent de l’aveuglante clarté l’orange des toitures et la flaque mauve de la mer. L’exposition se termine, comme dans la précédente, autour de son précieux amandier blanc de fleurs qui se dresse face à la fenêtre de sa chambre. Bonnard le peindra inlassablement à chaque printemps.

Catherine Rigollet

Visuel : Pierre Bonnard, Vue panoramique du Cannet, 1930. Huile sur toile – 48 x 54 cm. Collection particulière © Droits réservés.
Pierre Bonnard, L’Amandier, vers 1930. Huile sur toile — 51,1 x 34,9 cm. Musée Bonnard, Le Cannet. Don de la Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique, 2014.

Archives des expos en France
spacer


Du 4 juillet au 1er novembre 2020
Musée Bonnard
Hôtel Saint-Vianney, 16, Bd Sadi Carnot
06110 Le Cannet
Tous les jours, sauf lundi, 10h-18h
(juillet-août : jusqu’à 20h)
Plein tarif : 5€
www.museebonnard.fr