Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Claude le Lorrain. Le dessinateur face à la nature > Claude le Lorrain. Le dessinateur face à la nature

Claude le Lorrain. Le dessinateur face à la nature

jeudi 21 avril 2011

Du 21 avril au 18 juillet 2011
Le Louvre
Tous les jours sauf mardi, de 9h à 18h.
Mercredi et vendredi jusqu’à 22h
Tél. 01 40 20 53 17
Tarif plein 11€

- Cette exposition sera présentée au musée Teyler de Haarlem (Pays-Bas), du 28 septembre 2011 au 8 janvier 2012.

Peintre, dessinateur et graveur, Claude Gellée, dit Le Lorrain (1605-1682) s’est passionné pour le paysage. Reconnu comme l’un des plus grands maîtres en la matière, son influence a été immense, jusqu’au début de l’impressionnisme et même au-delà. Sa vision du paysage idéalisée où l’homme vit en harmonie avec une nature sereine et abondante s’impose aussi bien dans les nombreux croquis sur le vif, que dans les grandes compositions de paysages à caractère religieux ou mythologique. Installé définitivement à Rome en 1627 après un bref séjour à Nancy (1625-1626), il va donner de multiples interprétations de ruines et de vestiges antiques, sujets favoris des peintres venus du Nord. Il parcourt aussi la campagne romaine en quête de scènes villageoises et de paysages à dessiner comme à Tivoli, ville fameuse pour la beauté de son site, ses grandes cascades et ses vestiges antiques tant de fois représentés. La virtuosité technique avec laquelle il exécute des séries d’arbres est particulièrement impressionnante comme dans ces Arbres à la lisière d’une forêt, réalisée en 1659 où Le Lorrain se plait à dessiner les jeux de branches qui s’entrecroisent. Des œuvres qui montrent qu’il ne fut pas seulement un très grand peintre, mais un immense dessinateur. Son plaisir aussi est évident, et il le confirme à sa manière comme dans ce Paysage rocheux avec un dessinateur près d’un ruisseau ; une esquisse qui témoigne (comme plusieurs autres) de ses excursions dans la campagne pour y dessiner sur le vif. Près de trente ans après la dernière rétrospective organisée au Grand Palais, le musée du Louvre et le musée Teyler de Haarlem organisent ensemble une exposition rassemblant 80 dessins et une douzaine de peintures. Centré sur son œuvre dessiné, ce parcours à l’élégante scénographie de Richard Peduzzi, constitue une évocation très riche des cinquante années de la carrière de l’artiste. Une visite à compléter avec l’exposition Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600-1650., au Grand Palais où sont exposées notamment des œuvres du Lorrain et de Carrache, son maître en paysage idéalisé.

Catherine Rigollet