Partenariat et publicité Liens utiles Contact La rédaction Suivre la vie du site RSS 2.0 Logo FaceBook Logo Twitter
L'agora des arts - Des expositions à paris, en france et à l'étranger

Accueil > Expos à Paris > Archives expo à Paris > Parmiggiani > Claudio Parmiggiani

Claudio Parmiggiani

lundi 17 novembre 2008

Du 21 novembre 2008 au 31 janvier 2009
Collège des Bernardins
www.collegedesbernardins.fr<span

Les œuvres de Claudio Parmiggiani ne laissent pas indifférentes comme en témoignent les nombreux messages laissés sur le livre d’or à l’entrée de l’exposition du collège des Bernardins. Certains crient au sacrilège, à l’horreur, à la violence et au gâchis quand d’autres s’extasient, bouleversés par la puissance des installations, leur rapport sensible avec ce lieu de silence, de culture et de spiritualité. Des trois installations monumentales créées spécialement pour le lieu par l’artiste italien né en 1943 et proche de l’Arte povera, la mer de verre brisé est certainement l’œuvre la plus fascinante, particulièrement en fin de journée, à la lumière tombante, lorsque ce labyrinthe constitué d’une centaine de lames de verre prend les allures d’une ruine fantomatique dans la nef gothique. On perçoit d’autant mieux la violence et le bruit que la création de l’œuvre (référence aux paysages de la peinture classique et romantique) a générés. A côté, l’empreinte spectrale d’une immense bibliothèque s’étend sur plus de 25 mètres évoquant la destruction de la grande bibliothèque d’Alexandrie et la perte -ou la force- de la mémoire. Une œuvre spectaculaire réalisée sur place par la fumigation de 20 000 ouvrages. Troisième installation dans l’ancienne et vaste sacristie avec une centaine de cloches amassée comme un dépôt oublié, mais savamment composé par Parmiggiani. Une évocation de la vie communautaire qui habita ces lieux au 13è siècle et un rapport au temps, riches d’interprétions et d’émotions. Si l’œuvre de l’artiste s’impose de prime abord sans explication, une plaquette et une vidéo apportent un éclairage non négligeable sur son travail et sur les trois installations présentes dans les lieux.

Édifice exceptionnel du XIIIe siècle récemment restauré avec le cabinet de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, le Collège des Bernardins est ouvert au public depuis septembre 2008 et accueille, outre des expositions d’art contemporain, des concerts, des projections de cinéma, des rencontres et colloques et une chaire de recherche. Patrimoine exceptionnel, cet ancien monastère est l’un des plus grands édifices médiévaux de Paris. Sa grande nef, son ancienne sacristie, le cellier... sont à découvrir absolument.

Catherine Rigollet